Installation de panneaux solaires : combien ça coûte et combien de temps ça dure ?

panneaux solaires

L’installation de panneaux solaires sur votre domicile constitue un excellent moyen de réduire vos dépenses d’énergie, surtout si vous habitez dans une zone avec un ensoleillement optimal. L’entreprise peut toutefois se révéler onéreuse tant au niveau du prix de l’équipement que de la main-d’œuvre. Pour vous aider à mieux comprendre le budget nécessaire pour faire installer vos panneaux solaires, voici tout ce que vous devez savoir. Découvrez également le temps nécessaire pour obtenir une installation capable de répondre à vos besoins en énergie.

Comment évaluer le prix d’une installation solaire ?

Il existe une multitude d’éléments qui peuvent influencer le prix de votre installation de panneaux solaires. Vous avez d’abord le type de matériel que vous souhaitez utiliser, à savoir monocristallin ou polycristallin. L’un est fabriqué à partir d’une pièce de cristal de silicium et se reconnait à sa couleur uniforme. L’autre quant à lui est composé de mosaïque de cristaux. Les panneaux monocristallins sont plus chers, car ils offrent un rendement de 24 % contre 8 % pour les polycristallins. Notez toutefois que les différences de prix sont de plus en plus négligeables, car chaque type permet de répondre à un besoin spécifique. Un autre élément qui peut influencer le prix de votre installation solaire, c’est la marque de vos panneaux. Ce critère constitue en effet un gage de qualité et de longévité. Les marques les plus connues sont répertoriées dans le classement Bloomberg. Contrairement aux idées reçues, les plus chères ne sont pas les mieux réputées. Enfin, le prix de votre installation solaire peut également être impacté par le type d’onduleurs. Pour rappel, cet équipement permet de transformer le courant continu des panneaux en courant alternatif exploitable. Vous avez le choix entre les onduleurs de chaine et les micro-onduleurs. Les premiers sont plus abordables et offrent une meilleure production. Les seconds quant à eux sont plus chers, mais assurent également le rôle d’optimiseur afin de rendre chaque panneau indépendant.

Quels sont les coûts annexes ?

Au-delà du prix du matériel, le coût de votre installation de modules photovoltaïques dépend également du mode de pose choisi. Si vous optez pour la surimposition, vous aurez l’opportunité de baisser le cout à 2 200 euros par kWc au minimum ou 2 800 euros par kWc au maximum. Cette option est la plus plébiscitée par les particuliers, car elle offre l’avantage d’être pratique et abordable. L’autre solution qui s’offre à vous, c’est l’intégration au bâti. Longtemps favorisé par l’État, ce mode de pose est aujourd’hui devenu obsolète. Il possède en effet un inconvénient majeur, à savoir la fragilisation de la toiture. Vous pouvez aussi vous tourner vers l’installation au sol. Cette option est recommandée si vous n’avez pas la possibilité d’exploiter votre toiture. Plus abordable, elle offre toutefois un rendement plus limité à cause du manque d’exposition au soleil. Enfin, le cout de votre installation solaire dépend de sa puissance. Trois options s’offrent à vous en fonction de vos besoins en énergie : 3 kWc, 6 kWc et 9 kWc. Les prix commencent à partir de 6 300 pour le premier type d’installation, à partir de 9 900 euros pour le deuxième et à partir de 13 200 euros pour le troisième.

Quelles sont les aides pour l’installation des modules photovoltaïques ?

Il existe diverses aides mises en place par l’État afin d’amortir le cout de votre installation solaire. La plus connue est sans doute la prime à l’autoconsommation photovoltaïque. Pour y avoir droit, vous devez utiliser l’énergie produite par vos panneaux solaires. Le montant de la prime dépend de la puissance de votre installation. Si elle est inférieure ou égale à 3kWc, vous avez droit à 390 euros par kWc. Si elle se situe entre 3 et 9kWc, l’aide passe à 290 euros par kWc. Pour les panneaux solaires qui produisent entre 9 et 36 kWc, la prime à l’autoconsommation est de 160 euros. Pour les installations de 36 à 100 kWc, elle est de 80 euros par kWc. En prenant en compte cette ristourne sur le prix, faire installer des panneaux de 3kWc vous coutera à partir de 5 130 euros. Pour un système de 6 kWc, le tarif passera à 8 160 euros et pour une puissance de 9 kWc, il sera de 10 590 euros. En plus de la prime à l’autoconsommation, sachez que vous avez également droit à une TVA allégée à 10 %. Attention, pour cela, il faut faire appel à des professionnels RGE et qualifiés Quali’PV pour la pose. Votre logement doit également être achevé depuis plus de deux ans et votre installation doit avoir une puissance égale ou inférieure à 3 kWc.

Combien de temps pour installer des panneaux solaires ?

Avant de pouvoir exploiter l’énergie solaire afin de baisser votre facture d’électricité, vous devez prendre le temps de chercher l’entreprise qui va se charger de l’installation de vos panneaux photovoltaïques. Cette étape peut vous nécessiter entre quelques heures et plusieurs jours. Une fois le prestataire trouvé, prévoyez une semaine en moyenne pour obtenir un rendez-vous. L’entreprise doit en effet effectuer une visite sur le site à équiper afin de préparer les travaux. Après signature du contrat de pose, vous aurez besoin d’attendre un mois supplémentaire pour le contrôle technique par EDF. Si celui-ci se déroule correctement et que vous obtenez le feu vert, vous devrez prévoir entre 2 et 6 mois pour que l’entreprise procède à l’installation de vos modules photovoltaïques. Les travaux en eux-mêmes peuvent aller de quelques jours à deux mois en fonction du mode de pose choisi. Enfin, prévoyez un mois supplémentaire pour le raccordement et le démarrage de la production. À noter que vous avez besoin d’un permis auprès de l’administration pour pouvoir commencer les travaux de pose. Les démarches pour obtenir ce fameux sésame dépendent de votre localisation. Elles nécessitent en moyenne entre une semaine et un mois.

Choisir une agence immobilière en ligne en 8 bons conseils
Chasseur d’appartement à Paris : comment négocier le prix ?