Quels sont les inconvénients de l’apa ?

APA

L’APA est une mesure sociale prise au profit des individus âgés et dépendants pour soutenir financièrement leur vie sociale. Celle-ci constitue un privilège universel, des aides et services nécessaires pour accomplir des actes de la vie quotidienne, des aides personnalisées. Elle substitue à la prestation spécifique de dépendance pour couvrir les personnes âgées et résidentes à domicile ou en établissement. En France, celle-ci a été instaurée depuis le début de l’année 2002 par la Dame Paulette pour prévoir la situation des personnes qui sont dans une situation de dépendance. Toutefois, même s’il s’agit d’aides et de services avantageux, elles présentent un certain nombre d’inconvénients.

 

Différences entre l’APA et l’ASPA

L’allocation personnalisée d’autonomie couvre les seniors dépendants ou en état de perte d’autonomie. En revanche, l’aspa remplace le minimum d’allocation vieillesse destinée aux individus âgés dotant de revenus moindres. Puis, l’aspa est dédiée aux personnes âgées de 65 ans et/ou atteints d’incapacité de travail.

Par contre, l’apa a pour objectif de consolider la prise en charge des individus qui sont dépourvus d’autonomie pour leur permettre de profiter des soutiens nécessaires pour accomplir les actes de la vie quotidienne. Ce dernier concerne également la personne âgée résidant de manière stable en France à domicile ou en établissement. Il suffit de justifier d’un certain niveau de perte d’autonomie estimée en fonction de l’autonomie gérontologie et groupe iso-ressources. De plus, celle-ci n’est pas récupérable, incessible et insaisissable. Les montants versés indûment seront versés à titre complémentaire à l’APA et sont récupérables. La prescription de versement et de toute autre conseil général de celle-ci ainsi que valent 2 ans. Pour en savoir davantage, veuillez suivre ce lien www.solidairesfindevie.fr

 

Quels sont les inconvénients de l’APA ?

Il existe également différents inconvénients de l’apa qu’il faut prendre en compte.

  • Le délai d’instruction sera de 3 mois après avoir déposé le document auprès du CD. Et malheureusement, celle-ci sera traitée différemment suivant chaque département et la validation ou la sollicitation de modification sera traitée dans un espace de 10 jours et la nouvelle réception du document nécessite 10 jours de plus.
  • Le coût total de l’aide à domicile constitue un montant important. Beaucoup de famille n’ont pas les ressources pour couvrir tous les frais et assurer le maintien des services et aides à domicile. Cela nécessite forcément le soutien d’une association privée pour couvrir les ménages de faible revenu.
  • L’ineffectivité de la politique de la digitalisation délaisse les bénéficiaires qui résident hors de Paris. Ces derniers doivent la solliciter en ligne. Le problème du parcours en papier physique génère des délais plus élargis et un montant en euros supplémentaire.
  • La relation de subordination peut se durcir étant donné le devoir de respect toutes les recommandations de l’employeur. Cela peut constituer un déséquilibre familial.

 

Avantages d’obtenir l’APA

  • L’un des principaux avantages de l’allocation personnalisée d’autonomie c’est quelle permet de supporter les dépenses utiles pour rester en vie malgré la perte d’autonomie.
  • Ensuite, elle aide à régler le montant de la dépendance en établissement d’hébergement dédié à la personne âgée dépendante en euros.
  • Puis, celle-ci est destinée aux personnes âgées de 60 ans, voire plus, qui se trouvent en état d’accomplir difficilement les comportements quotidiens ou de financer, partiellement ou entièrement, le maintien des besoins essentiels pour couvrir la perte d’autonomie.
  • Aussi, elle peut maintenir à domicile les personnes bénéficiaires ou les personnes résidant auprès d’un établissement social en Ephad ou recevant une personne âgée ou pour soutenir les montants de dépendance en euros.

Par la suite, il s’agit d’une prestation non récupérable ni sur les personnes bénéficiaires de donation ou leg, ni même sur la succession du bénéficiaire défunt. Sachez que la somme versée ne peut revendiquer au bénéficiaire que si son état financier progresse. En outre, ladite allocation se caractérise par son universalité. Il s’apparente à des cotisations sociales et se créé via la contribution de la solidarité pour l’autonomie. Par ailleurs, vous bénéficierez d’une exonération des primes patronales d’assurance maladie ou d’invalidité ou d’allocation de famille et de vieillesse excluant les conditions de plafonnement. Toutefois, pour les personnes âgées de plus d’une soixantaine d’années, elles profiteraient automatiquement d’une remise de certaines charges patronales tant que ces derniers embauchent des individus à domicile, etc.

 

Conditions d’obtention APA

Pour pouvoir bénéficier d’une allocation personnalisée d’autonomie, il faut que la personne bénéficiaire doive être âgée de 60 ans révolus, avoir résidé régulièrement en France, avoir résidé à son domicile ou chez un accueillant familial ou apures d’un établissement accueillant au maximum 25 places ou dans une résidence autonome dédiée aux individus valides. Vous devez également justifier d’une perte d’autonomie estimée par l’équipe médicale et sociale via l’AGGIR. Il suffit de consulter la grille de l’AGGIR. Sachez que l’attribution de l’APA est soumise au calcul des revenus bénéficiaires et les sommes servies à l’APA ne recouvrent pas le légataire ou le donataire ou la succession du bénéficiaire.

Toutefois, il est indispensable de justifier d’un livret de famille ou de la CNI ou du passeport ou de l’extrait d’acte de naissance de 6 mois, d’une copie d’avis d’imposition sur le revenu, d’un relevé d’identité bancaire et/ou de tout document démontrant le patrimoine dormant pour les personnes de nationalité française. Par contre, les personnes étrangères, il faut disposer d’une copie valable pour le séjour, etc.

Choisir le bon produit pour soigner des mains très abîmées
Cystite : comment la traiter efficacement ?