Choisir un architecte DPLG en ligne

architecte DPLG

Vous souhaitez construire votre maison ou la rénover ? Vous n’êtes pas à court d’idées, mais vous avez eu beaucoup de mal à les mettre en forme et à faire des plans ? L’architecte chargé de la conception du bâtiment et de la gestion du chantier pourra vous conseiller. Faisons le point sur la manière dont il peut vous aider dans la réalisation de votre projet, sur le budget à prévoir et des conseils pour choisir le bon architecte DPLG (diplôme délivré jusqu’en 2007).

Définition architecte DPLG

Un architecte DPLG fait référence à un professionnel qui est « Diplômé Par Le Gouvernement ». Il est donc un diplômé d’état et sa durée d’études minimum est de 7 ans. Ce diplôme comprend un mandat de gestion de projet et préparé au sein de l’École Nationale Supérieure d’Architecture. Le titre d’Architecte DPLG n’a plus été décerné depuis 2007. En effet, après cette année, on le nomme officiellement, architecte DE (Diplômé d’état). Cela est suite à la réforme universitaire dite d’unification des diplômes européens.

Par conséquent, le parcours d’apprentissage d’un architecte DE se diffère un peu à celui d’un architecte DPLG. Le diplôme d’un architecte DE est validé par un master (5 années d’études). Au terme de sa maîtrise, il obtient le Diplôme d’État d’Architecture (DEA). Ensuite, il doit obtenir le HMONP (Habilitation à la maîtrise d’œuvre en son nom propre). À noter que si l’édificateur qui vient chez vous est un architecte dplg à Paris, c’est qu’il a obtenu son diplôme avant 2007. Toutefois, cela n’affecte pas ses compétences.

Par ailleurs, il y a aussi un maître d’œuvre appelé architecte d’intérieur. Il s’agit d’un professionnel qualifié qui conçoit et assure l’aménagement des espaces intérieurs. Sans diplôme national, contrairement à l’architecte DE, ce professionnel doit justifier d’un bac + 5 pour une formation en art ou en architecture.

Les missions et rôles d’un architecte DPLG

Un architecte DPLG ou DE est une personne qui dessine les plans d’étage d’une maison, du bâtiment à construire et de son environnement (parkings, espaces verts, etc.). Il est généralement nommé chef de projet sur site, parfois en collaboration avec le Bureau d’Études Techniques (BET). Parmi ces rôles :

  • Il s’assure la faisabilité technique et juridique des projets qui lui sont soumis tout en tenant compte des règles d’urbanisme applicables, notamment PLU (Plan Local d’Urbanisme).
  • Il est chargé de rédiger des documents techniques, à savoir CCPT (cahier des clauses techniques) et CCAG (cahier des clauses administratives générales), ainsi que de l’obtention des autorisations d’urbanisme (permis de construire ou déclaration préalable).
  • Il sélectionne les entreprises qui contribueront à la construction et suit les étapes sur le chantier jusqu’à la réalisation.

Remarque : les constructeurs de maison peuvent exercer en tant que personnes physiques ou morales, salariés ou en tant qu’indépendants. Cela fonctionne aussi dans le domaine public. Vous devez également savoir que faire appel à un architecte est une obligation légale. Ceci est de rigueur lors de la construction d’une maison d’une surface au sol ou d’une surface au sol totale de plus de 150 m².

Choisir un architecte : procédez en ligne

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier et vous mettre au travail, le faire expertiser par un architecte DPLG permet d’éviter les mauvaises surprises. Parfait concepteur et technicien, cet expert peut être une véritable interface entre vous et les entreprises de construction.

Toutefois, il est parfois compliqué de les choisir convenablement. Chaque inventeur professionnel possède leur particularité respective. Heureusement que vous pouvez choisir celui-ci en ligne en vous basant sur quelques critères clé. Commencez par son niveau d’étude et sa notoriété.

Bien entendu, un architecte DPLG ou DE doit être titulaire d’un diplôme national. Il doit également être inscrit au tableau des médailles des architectes. L’exercice de la profession est régi par la loi n° 77-2 du 3 janvier 1977 et le décret n° 80-217 du 20 mars 1980 portant code des responsabilités professionnelles des architectes.

Par la suite, découvrez ses réalisations et ses références dans son site internet. Sur ce site, n’hésitez pas à lui demander de voir ses précédentes réalisations pour vous assurer qu’elles répondent à vos attentes. Il est aussi toujours pratique de se renseigner auprès de vos connaissances. Ou encore, en parler à d’autres artisans qui pourront vous recommander un architecte. Rien n’est plus important que le bouche-à-oreille !

Autres critères de sélection d’un architecte DPLG

À part le diplôme et compétence, vous ne pouvez pas aussi sauter certains aspects avant de choisir un constructeur de maison.

Assurances et garanties obligatoires

Les architectes doivent être abonnés à la :

  • Assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • Garantie décennale sur les constructions neuves, les rénovations lourdes ou les aménagements divers. Elle a pour but de réparer les dommages survenus après les travaux de réception.

Contrat

L’étendue des tâches que vous déléguez à un constructeur est définie par le contrat de maîtrise d’œuvre. Ce n’est pas réglementé, mais vous trouverez des contrats types à télécharger ou à obtenir auprès de l’Institut des architectes. N’hésitez pas à prévoir un budget maximum dans le contrat, au-delà duquel l’accord sera caduc.

Honoraires architectes DPLG

Les honoraires des architectes sont généralement basés sur un pourcentage du travail total. Ils sont une fois de plus, non réglementés, entre 8 % et 14 %. Pour les tâches de courte durée, les honoraires peuvent être calculés à l’heure ou au forfait.

Problème de serrurerie : quand faire appel à un professionnel ?
Conseil patrimonial : faire appel à un expert