PTO fibre : élément indispensable pour mettre en place un réseau fibré

PTO fibre

Le Point de Terminaison Optique ou PTO est la partie finale du réseau FTTH. En effet, il fait partie du câblage client final (CCF) et se situe principalement entre le réseau privé du client et le réseau d’accès fibre. Il est installé à l’intérieur de l’habitation sous la forme d’un boîtier avec prise optique, et le client connecte l’ONT (ou son modem, s’il contient une ONT interne) à la prise PTO. Par conséquent, c’est l’élément de base de l’établissement d’un réseau fibré.

PTO fibre : Un élément crucial dans l’installation d’un réseau fibré

Le Point Terminal Optique (PTO) se présente sous forme d’un petit boîtier blanc, au format 80 x 80 mm, qui se situe au sein de l’habitation de l’utilisateur qui répond aux exigences de la fibre optique. Il peut établir un branchement entre le point de connexion optique et la box Internet de l’utilisateur. Ce point terminal est également appelé « prise terminale optique » ou encore « équipement terminal optique interne ». Il est généralement fixé au mur près de la boîte.

En effet, le câble de branchement optique s’associe directement au PTO fibre, pouvant se connecter au modem Internet dans le logement et libérer ensuite la fibre. Ce câble installé entre le modem et le PTO est appelé « cordon de branchement » ou « cordon fibre optique ». Actuellement, les box Internet disposent principalement un émetteur incorporé qui permet de transformer le signal optique lumineux en signal électrique qui est accueilli à partir du PTO fibre. Le signal électrique converti permet donc d’aboutir à une connexion internet de très haut débit, par le biais du wifi ou câble Ethernet. Ainsi, la prise terminale optique a comme rôle principal d’exploiter le point de test de signalisation lumineuse de la fibre optique, avec lequel le technicien peut mesurer facilement sur place. Pour tout savoir sur le PTO fibre, veuillez consulter : fuzion-equipements.fr

Le numéro PTO : à quoi ça sert ?

C’est un numéro unique pour chaque point d’extrémité optique. Généralement, il est inscrit sur le boîtier fibre PTO et se constitue de lettres et de chiffres sous la forme suivante : OO-XXXX-XXXX. Les deux premiers caractères sont l’opérateur, les huit caractères du milieu sont le code unique de la prise, et le connecteur de sortie est utilisé pour acheminer le câble optique. Ce numéro de prise de force permet une identification rapide des foyers utilisant la fibre et aide à déboguer les devis de fibre après l’abonnement. Par exemple, il peut être important de porter attention à ce numéro dans deux situations particulières :

Premièrement, lorsque vous souhaitez obtenir le premier devis pour la fibre optique, votre maison la plus récente a été pré-équipée pour accueillir la fibre optique pendant le processus de construction.

Et deuxièmement, lorsque vous êtes déjà utilisateur de fibre optique mais que vous souhaitez changer d’opérateur. Les futurs opérateurs peuvent vous demander de fournir ce numéro pour identifier correctement votre hébergement et éviter les erreurs de connexion à un autre hébergement.

Quels sont les différents types de boîtier fibre PTO ?

Plusieurs types de prise PTO sur le marché sont à prendre en compte, en fonction de leur format, leur branchement ainsi que leur niveau en pré-câblage. Principalement, l’opérateur est responsable du choix de la prise de terminaison à fibre optique le plus adaptée. Exceptionnellement, les utilisateurs de ce fibre n’auront pas à fixer eux-mêmes leur choix sur un boîtier de fibre optique particulier. Ainsi, il y a deux sortes de points finaux optique principaux : le PTO multifibre et le PTO monofibre.

Une prise PTO multifibre est certainement dotée de 2 ports ou 4 ports de branchement pour permettre la transmission des connexions du fibre. Chaque point de collecte comprend généralement le câblage à fibre PTO de l’opérateur, et durant le les démarches de raccordement, l’un des câbles sera retiré pour se lier au PTP.

En outre, une prise PTO monofibre ne fonctionne qu’avec une seule fibre. En effet, son installation est apaisement très simplifiée, et la capacité de cette fibre est assez renforcée. Ainsi, les modifications ultérieures de cet pérateur implique l’intervention d’un certain technicien qui va étudier depuis le point de raccordement pour suivre donc la connexion.

Comment est installée la prise terminale optique ?

L’installation du point terminal optique s’effectue lors des derniers travaux de connexion fibre optique de l’utilisateur. Cette connexion se fait à trois endroits différents : au niveau du point mutuel afin de distribuer la fibre à chaque PBO ; en partant du point de raccordement afin de souder deux fibres optiques (côté client final et côté distributeur), et chez le client pour l’installation du PTO et le câblage terminal en fibre optique vers la box Internet ainsi que les autres équipements du réseau.

Dans le processus de connexion finale, le PTO fibre est située sur le mur à proximité du boîtier, par vis ou par collage. En effet, la prise pourrait être encastrée ou non dans le mur en fonction du souhait de l’utilisateur. Elle peut parfaitement être fixée sur un support métallique appelé rail DIN. Cependant, le connecteur doit constamment être dirigé vers le bas. Une fois la prise murale optique branchée et que le cordon de connexion est raccordé à la box Internet, il faut que le technicien estime la puissance de signalisation lumineuse optique avec un photomètre permettant d’avoir une connexion fonctionnelle et bien établie.

Conseils pour acheter une télévision au meilleur prix
Tout savoir sur votre smartphone, tablette ou ordinateur portable