Changer sa chaudière : mode d’emploi

chaudière

Publié le : 21 novembre 20227 mins de lecture

Contrairement à ce que certains pensent, la durée de vie d’une chaudière n’est pas illimitée. Elle tourne généralement autour d’une quinzaine d’années pour les modèles les plus performants. Au-delà de cette limite, vous risquez des pannes fréquentes et la chaleur produite ne sera pas optimale. Vous n’aurez alors pas d’autres choix que de la remplacer. Comment se déroule une telle opération ? Quels avantages allez-vous en tirer ? Quels signes doivent vous alerter ? Comment trouver l’appareil conçu pour vous ? Pour obtenir les réponses à ces interrogations, plongez-vous sans plus attendre dans la lecture du texte ci-dessous !

Comment se déroulent le remplacement et l’installation d’un tel équipement ?

Il ne s’agit pas nécessairement d’une opération difficile sur le plan technique. Elle nécessite néanmoins un savoir-faire et un sens certain de l’observation. Le remplacement de votre ancien appareil débutera toujours par la dépose (ou le démontage pour utiliser un terme plus courant) de l’ancien dispositif. Dans un deuxième temps, l’intégralité du circuit de chauffage sera nettoyée. L’intervenant en profitera également pour contrôler l’état du système d’évacuation des fumées. Si aucune anomalie n’est alors relevée, il pourra débuter la mise en place de l’appareil neuf et le raccordement aux différents réseaux (électrique, eau ou gaz).

Si le nouveau système de chauffage est similaire à l’ancien, l’intervention durera une demi-journée au maximum. Dans tous les autres cas, il faudra compter davantage de temps (deux jours tout au plus). Gardez bien en tête que toute nouvelle installation devra être certifiée par un professionnel agréé. Si vous ne soumettez pas à cette obligation légale, vous ne serez pas couvert par votre assurance en cas de sinistre. Vous devrez alors rembourser, sur vos fonds personnels, l’ensemble des dégâts occasionnés.

Vous avez besoin d’informations complémentaires à propos du remplacement de votre appareil de chauffage ? Vous aimeriez bénéficier de conseils de la part de professionnels qualifiés et expérimentés ? Vous souhaitez faire des demandes de devis ? Dans tous ces cas, rendez-vous immédiatement sur le site engie-homeservices.fr !

À consulter aussi : Entretien et le dépannage de pompes à chaleur, climatiseur et ballon thermodynamique

Quels sont les avantages à réaliser une telle opération ?

Plusieurs raisons peuvent vous conduire à remplacer votre ancien équipement. Parmi les plus fréquentes figurent notamment :

Si jamais de telles raisons n’étaient pas suffisantes à vos yeux, un dernier argument pourrait bien vous aider à franchir le pas. Des aides financières sont en effet proposées en cas de remplacement d’un ancien appareil de chauffage. Tapez les mots-clés « remplacer sa chaudière » dans votre moteur de recherche préféré et vérifiez si vous êtes éligible !

À explorer aussi : Poêle à granulés ou cheminée : comment choisir ?

Quand est-il temps de la remplacer ?

Nul besoin d’être un spécialiste pour évaluer le moment de remplacer un appareil. Plusieurs signes, faciles à repérer, doivent en effet vous interpeller et vous alerter sur un état d’usure trop prononcé. Voici les plus significatifs d’entre eux :

  • Une diminution des performances
  • Une augmentation de la fréquence des pannes
  • La température de l’eau produite est en diminution (pour les appareils disposant d’une telle fonctionnalité)
  • Une hausse brutale de la consommation énergétique de l’appareil

N’hésitez pas non plus à suivre les recommandations et les conseils du professionnel intervenant dans le cadre de la vérification annuelle de votre installation. C’est en effet lui le mieux placé pour savoir quand et de quelle manière agir efficacement !

Comment choisir le modèle le mieux adapté ?

Les fabricants ont fait de nombreux efforts ces dernières années afin d’améliorer les performances de leurs produits. Ces derniers ne ressemblent désormais plus à de grosses boîtes métalliques que l’on devait forcément placer à la cave à cause du bruit qu’elles émettaient en fonctionnement !

Les performances de l’appareil restent importantes aux yeux des futurs acquéreurs. Il ne faudra pas, pour autant, sous-estimer deux autres critères de choix. Vous devrez tout d’abord décider du combustible utilisé par votre futur dispositif de chauffage. Plusieurs possibilités s’offrent en effet à vous :

  • Le gaz naturel
  • Le fioul
  • Le bois, sous forme de bûches ou de granulés.
  • Les modèles hybrides permettant de combiner plusieurs sources d’alimentation

Prenez également en considération l’espace disponible chez vous pour accueillir le nouvel appareil. Pour gagner de la place, orientez-vous en priorité vers les modèles se fixant contre un mur. Les chaudières installées au sol conviendront mieux aux habitations disposant d’une annexe (garage, remise, etc.) pouvant recevoir un tel équipement.

Les différents types à votre disposition

Certains d’entre vous hésitent certainement entre plusieurs modèles. Il faut dire que les fabricants rivalisent désormais d’inventivité pour créer des produits toujours plus performants. On distingue cependant quelques grandes familles :

  • Les modèles à condensation et à haute performance énergétique : probablement ceux présentant le meilleur rendement et ceux qui émettent le moins de CO2 dans l’air. En comparaison avec un appareil ancien, vous pouvez espérer des économies de l’ordre de 20 % en moyenne.
  • Les appareils « basse température » : parfaits pour les petits budgets, peu consommateurs en énergie et adaptés aux espaces les plus réduits, ils chauffent l’eau à 40° pour ensuite la diffuser dans le réseau d’eau chaude ou via le chauffage par le plancher
  • Les versions électriques : ils sont particulièrement énergivores. Par conséquent, il est recommandé de les installer dans les petits logements ou en complément d’un autre dispositif de chauffage.
  • Les modèles à granulés : comme ils fonctionnent à partir d’une source d’énergie renouvelable (le bois bien sûr), il s’agit assurément de la solution le plus écologique.
  • La pompe à chaleur : il ne s’agit pas véritablement d’un appareil de chauffage mais elle peut parfaitement remplir ce rôle


3 conseils pour votre projet immobilier à Lyon
Trouver la maison de vos rêves en ligne : Comment tirer parti des agences immobilières digitales

Plan du site