Trump : Bourdes sur bourdes ou il le fait exprès !

Dans la rubrique Dans le reste du monde

Cette fois-ci c’est le Royaume-Uni qui s’exprime au sujet du président américain. Et oui… une nouvelle bourde pour Donald Trump : ce mercredi, il a relayé sur Twitter des tweets anti-musulman du parti d’extrême droite Britain First.

Donald Trump a retweeté plusieurs vidéos islamophobes, partagées initialement par Jayda Fransen, une figure du parti néofasciste et xénophobe britannique Britain First.

En partageant des vidéos sur Twitter, Jayda Fransen avait nommé les migrants ainsi: « Des migrants musulmans frappant un jeune Hollandais en béquille », « Des musulmans détruisent une statue de la Vierge Marie » et « Une foule d’islamistes pousse un jeune homme d’un toit avant de le battre à mort »… L’objectif étant bien sûr de présenter les musulmans, dans leur totalité, comme un danger. Sauf que ces trois vidéos sont totalement sorties de leur contexte et que leur description ne correspond, pour d’eux d’entre elles, absolument pas à la réalité. Le président américain, qui accuse régulièrement les médias de partager des « fake news », en a relayé trois en quelques minutes ! ! Trop fort !!

Depuis, l’indignation se fait sentir au Royaume-Uni. Le porte-parole de Theresa May a déclaré : « Britain First cherche à diviser les communautés en usant de propos haineux qui colportent des mensonges et attisent les tensions », « Le président (Trump) a commis une erreur en faisant ça », c’est à dire en retweetant ces vidéos publiées par Jayda Fransen, a-t-il ajouté.

Le Parti travailliste a quand à lui estimé que Trump n’était « pas le bienvenu » au Royaume-Uni.

1 Comment

  1. Le Royaume Unis n’est peu être pas dans la meilleur situation diplomatique ces temps-ci à cause Brexit, mais Trump( qui n’est pas si fou) devrait évité de s’en prendre à un pays dont les habitants et les politiques savent faire bloc.
    Au delà méthode, je pense que les E.U chercher a déstabiliser l’Europe, sur la question du vivre ensemble. Mais bon voilà, tout le monde les ont vue venir au loin.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*