Pour vivre mieux, mieux vaut être riche !

Dans la rubrique Socius

On s’en doutait quelque un peu : les inégalités de revenus impactent fortement l’espérance de vie. La France fait partie des pays européens où l’espérance de vie est la plus élevée : 83,6 ans pour les femmes et 78,1 ans pour les hommes. Mais une nouvelle étude de l’Insee vient pondérer ces chiffres : pour espérer vivre vieux, il vaut mieux faire partie des plus aisés.

Ainsi, les hommes plus aisés vivent en moyenne 13 ans de plus que les plus modestes, 8 ans en moyenne pour les femmes, selon une étude de l’Insee publiée ce mardi.

« Parmi les personnes les plus aisées, les hommes ont une espérance de vie à la naissance de 84,4 ans. À l’opposé, parmi les 5 % de personnes les plus modestes, les hommes ont une espérance de vie de 71,7 ans. Les hommes les plus aisés vivent donc en moyenne 13 ans de plus que les plus modestes » souligne Nathalie Blanpain, de la division Enquêtes et études démographiques de l’Insee.

Chez les femmes, cet écart est plus faible : l’espérance de vie à la naissance des 5 % de femmes les plus aisées atteint 88,3 ans, contre 80,0 ans parmi les 5 % les plus modestes, soit 8 ans d’écart. Cela dit, même avec un niveau de vie moins élevé, les femmes vivent plus longtemps que les hommes riches.