Les modalités de la réforme 100% santé sur les soins dentaires

Soins dentaires

L’offre 100 % Santé Dentaire donne la possibilité à la couverture santé et assurance, soit de rendre la pareille, soit de rembourser intégralement vos bridges et vos couronnes dès le 1er janvier 2020. À partir du 1er janvier 2021, l’offre 100 % santé bucco-dentaire inclura également les prothèses amovibles. Dans tous les cas, il est toujours utile de connaître le concept de prévention de la santé, y compris les mesures de promotion de la santé et les mesures, y compris la santé bucco-dentaire. Découvrez ce qu’est la prévention médicale et ce que font les différents agents. Un certain nombre de conditions pour en bénéficier seront alors décrites ici.                

Qu’est-ce que la réforme 100 % d’amélioration de la santé ?

En France, une personne sur six (16,8 %) dispense des soins dentaires (28 % des 20 % de Français à faible revenu). Dans un objectif d’abandon des soins et de règlement des griefs paritaire en santé, le gouvernement a approuvé en juin 2018 le déploiement qui annonçait un régime 100 % sain (anciennement appelé « repos sans frais »). Cette réforme ambitieuse donnera la possibilité à la majorité des Français de bénéficier d’un complémentaire santé (soit 95 % de la population), d’avoir accès à un équipement médical répondant aux besoins de base (surface, verre et prothèses auditives). Ainsi, certains appareils jusque-là très chers et mal payés sont encore entièrement assumés par le complémentaire santé et l’assurance-maladie, sans condition de revenus. En conséquence, c’est la base de remboursement de la sécurité sociale qui va changer petit à petit et le prix de vente sera supprimé, ce qui devra être respecté par les professionnels de santé concernés. Ce qui change la réforme de la santé à 100 % en dentisterie.

À partir du 1er janvier 2020, votre chirurgien-dentiste doit fournir un panier de soins de santé à 100 % comportant une offre à coût limité et entièrement remboursable de la pose de prothèses dentaires. Ces prestations sont couvertes par votre obligation complémentaire santé. Enfin, la mesure inclut une variété de prothèses mobiles ou fixes (dentaires). La compensation des prothèses dentaires dépend de la nature du matériau (céramique tout en zirconium, céramique métallique, etc.) et de la position des dents, ainsi que des différences entre les dents « visibles » (chien, canin, etc.) première et seconde prémolaires) et « invisibles » (molaires). Naturellement, cette offre est loin d’être obligatoire. Vous êtes libre de choisir les techniques et/ou matériaux qui ont été affinés gratuitement. Peu importe votre choix, votre dentiste doit fournir une estimation de l’intervention et le coût d’une recommandation 100 % santé à afficher. Pour avoir plus de renseignements supplémentaires, prière de s’informer davantage sur l’idée de remboursement soins dentaires.

Restauration à 100 % de la santé bucco-dentaire

Pour maîtriser ses propres coûts et offrir à chacun des actes prothétiques, les patients peuvent choisir parmi 3 paniers de soins prothétiques.

1- Le panier « 100 % santé » entièrement amovible répond aux besoins les plus courants et essentiels en matière de prothèse dentaire sans surcoût et assure l’accès à des matériaux esthétiques de qualité pour la dent traitée. Le panier de soins « 100 % santé » contient une grande variété de prothèses dentaires mobiles ou fixes, de matériaux de qualité et esthétiques (porcelaine monolithique, dent de porcelaine métallique, etc. dents « invisible » ou « visibles ») :

Couronnes massives en porcelaine (sauf zircone) et couronnes céramo-métalliques sur dents apparentes (snobs, dents tordues et premières molaires). Couronnes massives en porcelaine de zirconium (dents, incisives et incisions).

Des couronnes métalliques partout.  Noyau intégré avec couronne provisoire (connectée à la couronne permanente). Pont en porcelaine métallique (snande). Les ponts métalliques sont partout. Restaurations plastiques amovibles.

2- Des paniers à prix maîtrisés, y compris la fourniture de biens à coût maîtrisé, qui entraînent des surcoûts modérés.

3- Un panier de prix gratuit donne aux médecins et aux patients la liberté d’opter pour la technologie la plus avancée sans être limité dans le prix ou répondre à certaines exigences esthétiques (céramique – couronnes en porcelaine).

Depuis le 1er janvier 2020, divers traitements dentaires (couronnes et bridges) sont inclus dans la catégorie 100 % santé et sont donc entièrement couverts. Ce panier de soins a été récemment réapprovisionné avec d’autres prothèses dentaires, à compter du 1er janvier 2021.

Depuis avril 2019, les procédures prothétiques ont été restreintes pendant le congrès, car les soins conservateurs se sont améliorés, donnant au dentiste le temps de procéder à la conversion proprement dite. Le nouvel accord vise principalement la réorientation adressée aux dentistes vers des habitudes de soins préventifs et dits conservateurs. L’objectif est d’encourager une utilisation plus fréquente de ces services de soins, dans un plus grand respect des dents et du tissu dentaire, par la tarification ou l’occupation.         

Qui peut jouir du 100 % santé ?

L’offre 100 % Santé Bucco-Dentaire est ouverte à toute personne disposant d’une complémentaire santé ou CSS. L’assurance-maladie complémentaire sera la plus touchée, si elle ne tient pas compte de l’état de santé du client lors de la détermination du coût de sa contribution et si elle est autorisée. Maintenant, 95 % des couvertures supplémentaires sont en responsabilité civile.

Souscrivez à une assurance-maladie complémentaire qui vous aidera à payer tous vos frais de santé. Si vous participez à une assurance-maladie, vous pouvez adhérer à une assurance-maladie complémentaire pour profiter à 100 % des maladies dentaires. Pour profiter de l’offre 100 % santé bucco-dentaire, demandez conseil directement à votre mutuelle ou consultez votre dentiste ou autre professionnel de santé.

100 % Santé Bucco-dentaire : qu’est-ce qui change pour les professionnels ?

100 % santé bucco-dentaire est un changement dans la vie et la vie professionnelle de l’assureur. Par conséquent, cette réforme devrait également axer le travail des dentistes sur la prévention et des soins plus particuliers, dits conservateurs (soins qui préservent le tissu dentaire). Il est suggéré que l’équipe soignante fasse appel à des soins dentaires pour préserver les dents.

En plus de cette variation opérationnelle, les dentistes doivent inclure dans leur recommandation un plan de traitement spécifique pour une santé bucco-dentaire à 100 %. C’est-à-dire qu’après-avoir examiné le patient, le dentiste établit un plan de traitement pour le patient. Il décrit toutes les manipulations ainsi que les équipements et matériaux utilisés pendant le service.

Des mesures supplémentaires peuvent également être proposées, mais toutes les mesures qui peuvent être prises sans frais supplémentaires doivent être spécifiées dans un addendum séparé (« Informations sur les thérapies alternatives »). Les chirurgiens-dentistes ne peuvent pas offrir de procédures gratuites. Dans ce cas, ils doivent être inclus dans l’évaluation des actes dentaires et des charges réglementaires. La citation doit inclure toutes les informations utiles pour aider le patient à choisir le traitement qu’il souhaite. D’une manière certaine, la compagnie d’assurance est libre de choisir la méthode de traitement.          

Quelques autres informations pertinentes

Avec la mise en application de la dernière phase du Régime, à compter du 1er janvier 2021, le patient jouira d’une nouvelle assurance dentaire à 100 %. Ce sont l’assureur et les parties à la charge qui s’occupent du remboursement soins dentaires.

Comment répare-t-on ses dents quand on n’a pas d’argent ?

Clinique dentaire gratuite pour les personnes à faible revenu. La clinique dentaire est située dans une pharmacie du centre médical, ces services sont donc gratuits. Les dentistes qui travaillent dans ces pharmacies sont généralement des volontaires ou du personnel responsable.

Comment bénéficier de l’aide pour les soins dentaires ?

Si vous avez de faibles revenus et que vous avez besoin de soins dentaires, vous pouvez contacter la CPAM par courrier pour demander une aide financière. Mes Allocs propose un modèle de lettre gratuit qui répertorie les informations dont vous avez besoin pour fournir une aide financière.

Acheter des compléments alimentaires sous forme de gummies en ligne
Est-il risqué de consommer de l’huile de CBD ?