En 2018, réalisez vos fantasmes !

Dans la rubrique SEXÔ

Mmmmmm.fr, un site internet dédiée aux fantasmes féminins révèle que 94% des femmes interrogées voudraient accomplir leur fantasme au moins une fois dans leur vie. La nouvelle année qui commence est peut-être l’occasion…. Alors découvrez le top 10 !

Avec au moins deux partenaires
C’est le fantasme numéro 1 des femmes. 42% de celles interrogées seraient prêtes à faire l’amour avec deux hommes ou plus. 40% d’entre elles fantasment sur des plans à plusieurs.

Dans un lieu public
18% des femmes sondées admettent préférer faire l’amour dans un lieu public. La peur de se faire surprendre augmente l’adrénaline, ce qui facilite l’excitation. Que ce soit au ciné, dans un parc ou même dans des toilettes publiques…

Dans les transports
Elles sont 17% à admettre préférer faire l’amour dans les moyens de transports. Montez au septième ciel dans un avion, c’est cliché mais très demandé… !

Sous la pluie
27% des femmes sont stimulées par le mauvais temps. Le baiser sous la pluie au cinéma en a donc titillé plus d’une.

Avec une femme
Selon l’étude, 4 femmes sur 10 veulent essayer avec une femme.

Les hommes en uniforme
14% des femmes interrogées fantasment sur les hommes en uniforme. Les policiers et les pompiers ont la cote. Alors messieurs, endossez le costume pendant vos ébats amoureux.

Sur la plage
10% des femmes interrogées aimeraient faire l’amour à la plage. Et les plages ici, ce n’est pas ce qui manque.

Etre dominée
67% des femmes préfèrent être soumises contre 33% qui veulent être dominées. Prendre le contrôle ou être dominée ? A vous de choisir !

Avec un inconnu
1 femme sur 4 souhaiterait faire l’amour avec un inconnu. Un amour de vacances, un homme séduisant rencontré lors d’une soirée ou dans un café? Peu importe du moment qu’il soit mystérieux…

Faire l’amour la nuit
Du classique. L’enquête révèle que les femmes préfèrent faire l’amour de manière traditionnelle (39%) avec leur chéri (15%).  Ceci prouve que les femmes restent d’éternelles romantiques.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*