Derrière chaque grand homme…. une femme

Dans la rubrique « Ce qui a changé ma vie »

Camille Gallap est né au Havre en 1965, dans une fratrie de 3 enfants, de parents Martiniquais. Son père est douanier et en 1970, il est muté en Guadeloupe. Camille passe son bac en Guadeloupe et poursuit ses études de biochimie à Toulouse puis au Havre jusqu’en 1984. Il enchaine sur un DEA à l’université Paris 6 avant de repartir sur le Havre, en 1990, retrouver son épouse, son 1er fils, et boucler son doctorat en biologie. Il sera d’ailleurs le 1er dans cette académie à le décrocher en 96, deux jours avant la naissance de son 3ème enfant.

Il devient ensuite maitre de conférence, puis vice-président de l’université du Havre et président de 2005 à 2012, élu avec une nette avance de voix sur le second. Il s’est entre autres beaucoup impliqué dans la vie sportive, culturelle des étudiants et celle du handicap.

En 2012, il devient professeur des universités, puis directeur adjoint de l’école supérieur de l’éducation nationale, en charge du département enseignement supérieur de la recherche. Il retourne en Normandie comme directeur du site du CNED. Et en décembre 2014, il est nommé Recteur de l’académie de Guadeloupe. Pourquoi lui ? Parce que son profil est intéressant à plus d’un titre. En 2014, il faut structurer l’université des Antilles et il connaît bien la machine depuis la base. Par ailleurs, comme il n’a jamais travaillé en Guadeloupe, il n’y a pas de conflit d’intérêt possible.

Monsieur le recteur est un hyper actif du travail, mais aussi du monde associatif notamment dans le domaine du sport. C’est un homme généreux et investi par ses diverses missions. Mais s’il est devenu ce qu’il est, s’est dit-il en toute sincérité, grâce à son épouse et son soutien indéfectible à ses côtés. Sans elle, il n’aurait jamais eu cette carrière remarquable.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*