Category archive

Socius

Pizza au petit-déjeuner : c’est plus sain qu’un bol de céréales !

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Et si à la place de votre bol de céréales le matin au petit-déjeuner, vous preniez une part de pizza ? Quelle drôle d’idée !!

Et pourtant, une diététicienne américaine affirme qu’une part de pizza peut apporter tous les nutriments essentiels à ce premier repas de la journée, considéré d’ailleurs comme le plus important. Parmi ses vertus : elle contient autant de protéines qu’un bol de céréales au lait entier et stimule la satiété toute la journée.

Céréales industrielles = trop de sucres
La diététicienne ne va pas jusqu’à affirmer que la pizza est bonne pour la santé mais elle fait remarquer que les céréales sont beaucoup trop sucrées pour le petit-déjeuner.

En effet, les céréales industrielles sont de plus en plus condamnées par les nutritionnistes tant elles contiennent une quantité de sucre beaucoup trop importante. La pizza devient donc une bonne option, à condition de bien choisir les ingrédients qui la composent. Mieux vaut limiter la présence de fromage, de lard ou de peppéroni, et insister sur les légumes.

Notez que si vous choisissez des céréales complètes riches en fibres sans y ajouter des tonnes de sucre mais plutôt du lait et des fruits, cela reste un bon choix.

Il est également conseillé de privilégier le pain complet, le jus de fruit directement pressé ou 100% pur jus et de ne consommer des viennoiseries qu’exceptionnellement, car elles comportent beaucoup de sucre et de matières grasses.

Pour vivre mieux, mieux vaut être riche !

Dans la rubrique Socius

On s’en doutait quelque un peu : les inégalités de revenus impactent fortement l’espérance de vie. La France fait partie des pays européens où l’espérance de vie est la plus élevée : 83,6 ans pour les femmes et 78,1 ans pour les hommes. Mais une nouvelle étude de l’Insee vient pondérer ces chiffres : pour espérer vivre vieux, il vaut mieux faire partie des plus aisés.

Ainsi, les hommes plus aisés vivent en moyenne 13 ans de plus que les plus modestes, 8 ans en moyenne pour les femmes, selon une étude de l’Insee publiée ce mardi.

« Parmi les personnes les plus aisées, les hommes ont une espérance de vie à la naissance de 84,4 ans. À l’opposé, parmi les 5 % de personnes les plus modestes, les hommes ont une espérance de vie de 71,7 ans. Les hommes les plus aisés vivent donc en moyenne 13 ans de plus que les plus modestes » souligne Nathalie Blanpain, de la division Enquêtes et études démographiques de l’Insee.

Chez les femmes, cet écart est plus faible : l’espérance de vie à la naissance des 5 % de femmes les plus aisées atteint 88,3 ans, contre 80,0 ans parmi les 5 % les plus modestes, soit 8 ans d’écart. Cela dit, même avec un niveau de vie moins élevé, les femmes vivent plus longtemps que les hommes riches.

Saint-Valentin ou Sans-Valentin ?

Dans la rubrique Socius

Maudit stress. La Saint-Valentin est à nos portes, ce qui veut dire qu’il faut encore montrer à notre partenaire qu’il ou elle est important(e) pour nous. Comme si le reste de l’année à le/la prendre pour acquis(e) ne suffisait pas…

Mais qui a inventé la Saint Valentin ?
L’origine réelle de cette fête est attestée au XIV e siècle dans la Grande-Bretagne encore catholique où le jour de la Saint-Valentin du 14 février était fêté comme une fête des amoureux car l’on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s’apparier. (Tout ça pour ça une histoire d’oiseau !!!)

Les pro Saint Valentin
La Saint-Valentin est une des occasions de gâter l’être aimé. Mais trouver un cadeau original même si parfois cela peut virer au casse-tête. La Saint-Valentin, on a beau dire que c’est une « fête commerciale », on adore la célébrer. C’est vrai quoi, quand on y pense : un joli bouquet de fleurs et un dîner aux petits oignons… ça n’a jamais fait de mal à personne, non ?

Les anti
Ennemi numéro un : les petits cœurs à tout azimut !! Et oui c’est une période de l’année où il ne faut pas être allergique aux petits cœurs car vous allez forcement en croiser sur votre chemin : pubs dans vos boîtes aux lettres, sur les 4×3 en bordure de route, sur les vitrine des magasins et même chez le pharmacien !!! Ils sont partout, inévitables !! Nous subissons en cette période de l’année sans mentir (enfin presque !) à peu près quatorze milliards de cœurs bien rouges nous fixer du regard (oui, ils nous jugent).

Les sans Valentin
Pour les célibataires c’est l’occasion de faire la fête entre copines les sans valentin ! Bons plans de soirées entre copines, idées de recettes romantiques sans homme sweet homme ! Et oui, la Saint-Valentin peut aussi être une fête incroyable quand on est célibataire ! Voici quelques idées à faire pâlir les couples in love…

– S’organiser un hammam entre copines : Pour que les petits coeurs n’aient pas raison de votre moral, sortez de chez vous ! Organisez une virée à l’institut de beauté ou au hammam du coin. Le tout entre copines, évidemment !

– Passer la soirée avec un mec (même si ce n’est pas votre mec)

Après tout, on a bien le droit de se trouver un sex friend pour une soirée !

– Organiser une soirée anti Saint-Valentin

Qui a dit qu’il fallait être en couple pour s’amuser ? Quelques amis célibataires et hop, organisez une grosse soirée anti Saint-Valentin. Musique, dancefloor improvisé entre les canapés et qui sait… Vous trouverez peut-être votre Valentin le jour de la Saint-Valentin, mais c’est loin d’être une obligation.

Les cadeaux à éviter !!!
Qui dit soirée St Valentin, dit une belle attention envers sa moitié, et dit forcement cadeau !! On se dit alors qu’une boîte de chocolats est une bonne idée de cadeau. Erreur, c’est un piège! Un assortiment trop petit, trop gros, ou dont la moitié est à saveur de fruits improbables et c’est raté. C’est comme marcher avec des talons hauts dans une pente glacée : il y a de bonnes chances que tu te plantes.

Bien sûr, il y a d’autres choix que le chocolat. Vous pensez acheter un parfum peut-être? Quelle imprudence! Si vous n’avez pas le bon, c’est la déception assurée.

Des sous-vêtements sexys? Prenez garde d’envoyer le bon message! Désirez-vous laisser votre passion ardente s’exprimer, ou dire à votre douce moitié que vous manquez d’attention ou qu’il serait temps qu’elle change ses petites culottes bien fatiguées !! Vous oubliez aussi quelque chose d’important : une taille trop grande ou trop petite et c’est la guerre!

Un dîner en tête-à-tête? Si manger ensemble est pour vous une occasion spéciale, je vous annonce que ça ne va pas bien. À moins que la sortie au restaurant fasse partie d’un plan plus grand, mais dans ce cas, ça serait d’ajouter un élément de stress à un moment qui est supposé être agréable… Idem pour les fleurs. C’est correct, mais ça fait genre « je n’avais pas d’idée ».

Finalement, pourquoi dépenser? Si vos sentiments sont sincères l’un envers l’autre, quelle importance? L’amour, ça ne se donne pas, ça se vit !

Locataire ! Vous n’avez pas à payer pour une peinture défraichie

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Tout locataire qui a rendu un jour son appartement, connait cette galère : l’état des lieux ! Il est logique en effet de rendre un appartement propre et en bon état. Le locataire est donc tenu de prendre en charge les réparations locatives rendues nécessaires par les dégradations intervenues durant la location. Il faut donc veiller par exemple à l’état de fonctionnement des robinets ou encore des serrures. Pour la peinture, en revanche, sachez qu’il n’est pas forcément nécessaire de repeindre tous les murs.

Si les murs sont simplement jaunis en raison du vieillissement de la couleur, vous n’avez pas à payer !

Un décret qui fixe la liste des réparations locatives
Récemment, la Cour de cassation a annulé un jugement qui avait comparé l’état des lieux d’entrée et celui de sortie, pour en déduire que la peinture vieillie devait être remise à neuf aux frais du locataire. C’est au propriétaire, s’il estime la peinture abîmée, de prouver que le dégât n’est pas dû au seul usage mais à une utilisation anormale ou illicite du local.

Pour information, sachez le décret du 26 août 1987 qui fixe la liste des réparations locatives n’impose au locataire que les «menus raccords de peintures et tapisseries». Il ne l’oblige pas à rendre un appartement avec une peinture neuve, même si celle-ci était neuve lorsqu’il a pris possession du logement.

 

A 24 ans, on est encore…un adolescent !

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

C’est une étude scientifique britannique qui l’affirme. L’adolescence débuterait à 10 ans et se terminerait à 24 ans.

Jusqu’à présent, la période de l’adolescence était comprise entre 13 et 19 ans en moyenne. La puberté débute lorsque la partie du cerveau connue sous le nom d’hypothalamus commence à libérer une hormone activant les glandes pituitaires et génitales du corps. Ce développement se produisait vers l’âge de 13-14 ans mais avec l’amélioration de notre niveau de vie et de la nutrition dans une grande partie des pays développés, il tend à se rapprocher de l’âge de 10 ans.

Pour preuve, l’âge moyen des premières règles a ainsi reculé de quatre ans en 150 ans, pour atteindre 12 ou 13 ans.

Notre cerveau évolue après 20 ans
Ces scientifiques pointent aussi un autre argument, le cerveau continue d’évoluer après nos 20 ans, et les dents de sagesse peuvent apparaître après 25 ans. Preuve que l’on ne peut pas encore être considéré comme un adulte.

Les auteurs de cet article détaillent aussi des raisons sociales à cette durée prolongée de l’adolescence. Ils évoquent une entrée « retardée » dans l’âge adulte, avec une sortie de l’enseignement supérieur plus tardive, et des mariages et des naissances repoussées en conséquence.

Nouveau défit pour les Gazelles des îles de Guadeloupe

Dans la rubrique Action

Cette année, Laura SENE et Maéva PONET se lancent un nouveau défi…participer au prochain Rallye Aïcha des gazelles au Maroc du 16 au 31 Mars.

Rappelez-vous, lors de la précédente édition 2017, c’était Ambre Boulatte et Fany Lumière qui représentaient l’association des Gazelles des îles de Guadeloupe. Le seul équipage guadeloupéen s’était lancé à l’assaut des dunes marocaines, face à 195 participantes dans la catégorie « première participation ».

Cette année pour la 28ème édition c’est Laura et Maéva, toutes deux journalistes à Guadeloupe 1ère, qui reprennent le relais. Elles s’entrainent sur le sol Marocain pour dompter les dunes sous l’œil vigilent de leurs formateurs Vincent Remblier et Jeanette James… Comment rouler dans le désert ? Traverser les dunes… Autant de techniques qui leur seront indispensables en mars prochain…

Concept
Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est le seul Rallye-Raid hors-piste 100% féminin au monde. Unique en son genre et depuis 1990, il rassemble chaque année des femmes de 18 à 71 ans et de nationalités différentes dans le désert Marocain. Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc développe depuis sa naissance une autre vision de la compétition automobile : pas de vitesse, pas de GPS mais une navigation à l’ancienne, uniquement en hors-piste pour un retour aux sources de l’Aventure. C’est le seul événement au monde qui propose ce concept. Sans autre sélection que leur détermination, quel que soient leur âge ou leur milieu, leur nationalité ou leur expérience, les participantes de ce Rallye, que l’on appelle des « Gazelles » viennent vivre aux commandes d’un 4×4, d’un crossover, d’un quad, d’un SSV, d’un camion, d’une moto, une compétition unique.

Soutenez les Gazelles des Iles Guadeloupe 
Ban nou fós la !!!

Aidez nous à concrétiser notre participation à la formidable aventure du Rallye Aicha des Gazelles au Maroc du 16 au 31 Mars 2018.

Une course 100 % féminine où priment la solidarité, l’entraide, la tolérance, le dépassement de soi et surtout  la valorisation de la femme.

Sé grènn diri ka fé sak diri !

5, 10, 20 euros ou plus….chacun peut participer du montant qu’il souhaite pour nous aider à boucler notre budget.

Tous les paiements sont sécurisés.

Ansanm Ansanm pour défendre les couleurs de la Guadeloupe !

Les Gazelles sont des femmes engagées, volontaires et solidaires.

Laura et Maeva

https://www.leetchi.com/c/association-de-team-gwadamazones

Formules à éviter en fin de mail

Dans la rubrique Socius

Vous avez tout faux avec vos « N’hésitez pas à m’appeler » ou « En restant à votre disposition » !!! Dirigeant, entrepreneur, à la recherche d’un emploi, salarié… vous avez tous besoin d’une petite piqûre de rappel…

Cela fait bientôt dix minutes que vos doigts pianotent dans le vent au-dessus de votre clavier. Une perle de sueur commence à se former sur votre front : vous ne savez pas comment clore ce mail qui pourrait vous permettre de décrocher un gros contrat, un entretien… Faut-il tirer la révérence avec « mes salutations les plus respectueuses » ou s’en tenir à ce « cordialement » un peu radin ? L’enjeu est de taille. Et oui sachez que les phrases de fin sont les dernières choses que l’interlocuteur va lire et mémoriser. C’est ce qui le fera passer à l’action ou pas…

Les expressions à jeter

-« N’hésitez pas à… » : trop timide. Le cerveau refuse la négation. Si vous dites « ne tombe pas » à quelqu’un, il se verra tomber ! On se rattrape avec l’impératif de politesse : « Sachez que… », « Appelez-moi si besoin ».

-« J’espère que… » / « en espérant que… » : trop sentimentale et poétique. On n’espère plus rien aujourd’hui au travail !!! On préfère : « Je souhaite », plus affirmé.

-« En restant à votre disposition » : trop soumise. C’est très poli mais cela n’apporte rien et ne fera pas agir votre interlocuteur. On préfère « je reste à votre écoute » ou « j’attends votre réponse », qui engage plus à l’action.

« Merci de… / Je vous remercie par avance de répondre le plus tôt possible… » : trop confiante. On ne donne pas le choix, on suppose que la personne va le faire, c’est un peu autoritaire. On préfère : « Je compte sur votre réponse idéalement pour demain matin ».

-« Je vous prie de bien vouloir… » : trop lourde. Nous sommes envahis par un jargon administratif pour être très poli. Or, dans un mail, on n’a pas de place et peu de temps : en alourdissant les formules.

-« Dans l’attente de votre réponse » : insuffisante. On préfère : « J’attends votre réponse d’ici 17 heures afin de valider (idéalement) le dossier avant le week-end. »

-« Je vous souhaite une agréable journée » : gratuit. On est dans un mail, pas un poème !

-« À bientôt, Bonne journée, Cordialement… » : trop, c’est trop. Il faut choisir une formule de conclusion plutôt que de les cumuler et enlever du sens.

-« Respectueusement » : trop lèche-botte. Pas dans un email, ça ne sert à rien. On peut respecter des gens mais de là à leur manifester du respect à ce point… !

Les expressions à garder 

-« Bonne journée » : pour écrire à un collègue ou une relation professionnelle très cordiale.

-« Salutations distinguées » : pour écrire à un ennemi. C’est un code qui existe depuis longtemps : on utilise cette expression quand on est mécontent et que le mail est ouvertement froid.

-« Sincères salutations » : pour écrire à quelqu’un que l’on n’a jamais rencontré. La formule est formelle et conviviale, sans jugement. Les salutations ne sont ni distinguées, ni meilleures. C’est un bon passe-partout. À garder précieusement pour la fin d’une lettre de motivation.

-« Cordiales salutations » : pour ceux qui n’arrivent pas à choisir entre « sincères salutations » et « cordialement ».

-« Avec mes meilleurs souvenirs » : pour les anciens collègues et collaborateurs dont on garde en effet de bons souvenirs.

-« Amitiés » : pour les contacts privilégiés.

-« Sincèrement » : pour un peu tout le monde.

-« Cordialement / Bien cordialement » : pour tout le monde. C’est correct, mais on ne s’est pas cassé la tête !

-« Bien à vous » : à destination d’autres femmes. Cela ne veut pas dire « je suis à vous » mais « je vous veux du bien ». Or, on évite de l’utiliser avec les hommes. Certains prennent malheureusement trop souvent leurs rêves pour des réalités !

-« À bientôt » : pour ceux à qui l’on va reparler d’ici le lendemain.

 

Le sms a 25 ans

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Il y a 25 ans, le 3 décembre 1992, le premier sms était envoyé par un ingénieur de l’opérateur Vodafone, Neil Papworth. Il adresse « merry christmas » à son patron !

Cinq ans plus tard, la technologie arrive en France. Les premières offres apparaissent alors chez les opérateurs. Orange parle directement de SMS, Bouygues de «minimessage» et SFR emploie le terme «texto ». A l’époque, envoyer un sms coûtait 1 franc à l’envoi et/ou à la réception. Il se limitait même à 160 caractères et vu la technologie, cela pouvait prendre un certain temps d’envoyer ces messages : et pour cause, on devait taper trois fois sur la touche 3 pour avoir un F et attendre encore un peu plus pour valider la lettre E.

Les débuts sont laborieux, car on ne peut alors écrire qu’aux abonnés de son propre opérateur. Mais l’interopérabilité en 1999 fait tomber les barrières.

Un nombre en baisse depuis l’année dernière
Avec le lancement des forfaits SMS illimités, Les Français s’en donnent à cœur joie. Aujourd’hui, il s’en échange plus de 20 milliards chaque jour dans le monde.

Au pic de sa popularité, dans les années 2000, Ils pouvaient même s’échanger jusqu’à 500 millions de messages lors de la seule nuit de la Saint Sylvestre.

Mais en 2016, dans son Observatoire des marchés des communications électroniques, l’autorité de régulation des télécoms (Arcep) constate pour la première fois, au quatrième trimestre, un recul de son usage.

Se réveiller 5 minutes avant son réveil, c’est plutôt bon signe !

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Rien de plus agaçant que d’ouvrir les yeux, regarder son réveil et constater qu’il est programmé pour sonner 5 minutes plus tard ! Cela nous est tous déjà arrivé au moins une fois. Ces minutes de sommeil en moins, quel gâchis !!

Ce phénomène est en fait un signal positif de notre organisme, qui veut juste nous éviter un réveil trop violent.

Notre horloge circadienne interne se règle sur notre rythme quotidien. Lorsque nous allons au lit et nous nous réveillons à la même heure, l’organisme produit une protéine : la PER, qui nous prépare au réveil environ une heure avant la sonnerie. Pour nous aider à sortir du lit, la protéine PER stimule la production de l’hormone du stress, le cortisol, très utile pour terminer la phase de sommeil profond.

Ne pas changer ses habitudes le week-end
Le sommeil s’allège peu à peu, jusqu’à l’ouverture des yeux. Émerger peu avant son réveil est donc le signe que l’on a fait une nuit complète, et qu’il est effectivement temps de commencer la journée.

A l’inverse, ne pas se réveiller avant l’heure programmée serait un signe de manque de sommeil ou d’un rythme de vie trop irrégulier.

C’est pourquoi, se coucher et se réveiller à peu près à la même heure en semaine et en week-end est excellent pour notre organisme et notre qualité de sommeil.

La recette du Nutella a été (légèrement) modifiée

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Quelle honte ! Sacrilège ! #nutellagate…Voici ce qu’on a pu lire ces derniers jours sur les réseaux sociaux après les révélations d’une association allemande de consommateurs.

Au début du mois, celle-ci remarque que la pâte à tartiner semble plus claire. En regardant l’étiquette de plus près, la part de lait en poudre écrémé a augmenté !

Cette évolution pourrait s’expliquer par la volonté de l’entreprise italienne de réduire les coûts de production, en faisant baisser la dose de cacao contenu dans la pâte.

Le groupe Ferrero s’explique
Des révélations qui font l’effet d’une bombe chez les consommateurs, tant attachés à ce produit. La semaine dernière, l’entreprise s’est justifiée dans un communiqué : « concrètement en France, la quantité de noisettes, cacao, sucre et huile de palme reste inchangée. Les ajustements réalisés sont les suivants: substitution du lactosérum en poudre par une quantité équivalente (2,1g /100g du produit total) de lait écrémé en poudre (passant ainsi de 6,6% à 8,7% du produit total). Cela nous permet d’améliorer encore davantage la qualité globale du lait contenu dans Nutella et d’assurer par ailleurs une meilleure stabilité dans le temps de son goût. Rien d’autre n’a été modifié ».

Ouf, nous voilà rassurés !

La sécu vous rembourse 150 euros pour arrêter de fumer

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

La 2ème édition de l’opération « mois sans tabac » a débuté le 1er novembre dernier.

Les fumeurs sont encouragés à arrêter de fumer durant 30 jours afin de sortir définitivement de cette dépendance. En plus des kits d’aide distribués notamment dans les pharmacies, l’assurance maladie rembourse les substituts à la nicotine. Encore peu de personnes le savent mais depuis le 1er novembre 2016, le montant des remboursements des patchs, gommes, inhalateurs, comprimés à sucer ou à dissoudre, est passé de 50 à 150 euros. Un montant qui incite à franchir le pas pour arrêter la cigarette. Selon Ameli.fr, au 1er trimestre 2017, plus de 102 000 personnes avaient utilisé ce forfait.

Une hausse progressive des prix à partir du 13 novembre
Les professionnels de la santé rappellent également que Délaisser la cigarette permettrait de réduire de 50% le risque d’être victime d’un infarctus. Sans parler des économies réalisées…Initialement prévue le 6 novembre, la hausse des prix du tabac s’enclenchera à partir du 13 novembre. Le gouvernement veut faire passer le prix de base du paquet de cigarettes autour des 7,10 euros d’ici la fin de l’année.

Alcool et langues étrangères font bon ménage (selon une étude)

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Si vous avez du mal à vous exprimer dans une autre langue que la vôtre, voici peut-être la solution.

Selon une étude relayée par le très sérieux magazine « Time », des chercheurs anglais et néerlandais ont étudié les effets de la consommation d’alcool sur la pratique des langues étrangères. Résultat : boire (un peu) d’alcool nous aiderait à converser plus facilement avec une personne étrangère.

Boire avec modération
Les chercheurs ont soumis 50 volontaires allemands à un test : la première moitié devait s’entretenir avec un Néerlandais pendant deux minutes en ayant bu un verre d’eau. L’autre moitié devait faire de même, en ayant bu un verre d’alcool. Résultat : ce sont les volontaires ayant bu de l’alcool qui ont été le mieux notés par leurs interlocuteurs. Ces derniers les ont trouvés plus fluides dans leur conversation, avec notamment une meilleure prononciation des mots.

En revanche, une trop grande quantité d’alcool aurait l’effet inverse : discours plus let et plus confus.

Pour les scientifiques, il est donc possible qu’une petite dose d’alcool aide à réduire « l’anxiété du langage ».

Les auteurs de l’étude relativisent cependant ces résultats. Puisque « les participants savaient ce qu’ils consommaient », il est impossible de déterminer s’il s’agit « d’un effet biologique de la consommation d’alcool ou d’un effet psychologique. »

Un problème avec votre opérateur téléphonique ? Alertez l’Arcep !

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Nous sommes nombreuses et nombreux à rencontrer des problèmes avec les opérateurs fixes, mobiles, Internet, de courrier et de colis. L’autorité de régulation des communications électronique et des postes vient de lancer un site : www.jalerte.arcep.fr qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs (mobile et internet). On a vérifié et tous les opérateurs y figurent (métropole et outre-mer). Pour ceux qui l’ignoreraient l’Arcep, c’est le gendarme des télécoms.

Pas de plaintes officielles
La plateforme est ouverte aux particuliers, mais aussi aux entreprises et collectivités.

Une fois la plainte enregistrée, l’Arcep proposera différents conseils sur les recours possibles.

Le site ne fait néanmoins pas office de signalement officiel.

Pour l’Arcep, c’est également un outil de plus pour améliorer la connaissance du réseau en temps réel. L’occasion de constater de l’ampleur d’un problème au niveau national ou régional… Et forcer les opérateurs à réagir.

L’Autorité des télécoms reçoit 7 000 plaintes de consommateurs par an, tandis que 20 000 sont adressées aux associations de consommateurs comme l’UFC-Que Choisir, l’INC et au Médiateur des Télécoms, et 10 000 à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Erasmus a 30 ans

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Le week-end dernier, le programme qui permet aux étudiants de changer de pays le temps de leur cursus, a fêté ses 30 ans.

Le programme European action scheme for the mobility of university students (abrégé en ERASMUS) fut créé en 1987 à l’initiative du Président de la Commission Européenne, Jacques Delors qui y a vu une occasion unique de développer le sentiment européen chez les jeunes étudiants. Depuis cette date, près d’un million de Français, y compris des guadeloupéens ont pu profiter de ce programme. Au fil des ans, devant la montée du chômage des jeunes et des moins qualifiés, le champ du programme s’est élargi.

Un programme qui a évolué
Erasmus, devenu Erasmus +, concerne désormais les enseignants, les apprentis, les élèves des lycées professionnels, les chômeurs. Il s’est ouvert à des pays hors de l’Union. Les universités et les écoles négocient directement des conventions avec des établissements d’autres pays. Elles gèrent leurs étudiants qui partent.

Aujourd’hui, 33 pays font partie du système. La France reste cependant le pays qui envoie le plus d’étudiants en séjour hors de ses frontières. Elle n’est en revanche qu’en quatrième position sur la liste des pays d’accueil. L’Espagne, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont en tête dans ce domaine. L’Italie est cinquième.

Pour plus d’informations : http://info.erasmusplus.fr/

AOL Instant Messenger va cesser de fonctionner

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Si vous avez découvert Internet dans les années 90, les forfaits à l’heure, le modem 56 K et les déconnexions intempestives, alors vous avez certainement connu « AIM » (AOL Instant Messenger). Souvenez-vous, tous les jours, c’était la ruée devant les ordinateurs personnels pour discuter avec ses amis. A l’époque (en 1997), il n’y avait pas encore Facebook, Twitter, Snapchat et consorts.

Mais face aux services de messagerie tels que messenger ou whatsapp, la première messagerie du genre va fermer ses portes le 15 décembre prochain. Difficile en effet pour AOL (Oath aujourd’hui) de rivaliser avec ses géants du net. AIM fait figure de dinosaure pour sa part avec des fonctions donnant l’impression de sortir tout droit d’un autre siècle et plus personne ne demande à ses amis s’ils possèdent encore un compte sur cette plateforme !

Les adresses email toujours en fonctionnement

Ce n’est donc plus la peine d’essayer de le télécharger, car il ne sera plus disponible sur les serveurs de son éditeur.

Toutefois, ceux qui souhaitent récupérer les historiques de discussions ou même les images échangées avec leurs amis peuvent le faire manuellement avant cette date butoir.

AOL précise par ailleurs que les adresses email @aim.com continueront de fonctionner.

Selon la presse spécialisée, AIM n’était plus utilisée régulièrement que par moins de 10 millions de personnes.

Aller en Haut