Category archive

Socius

Se réveiller 5 minutes avant son réveil, c’est plutôt bon signe !

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Rien de plus agaçant que d’ouvrir les yeux, regarder son réveil et constater qu’il est programmé pour sonner 5 minutes plus tard ! Cela nous est tous déjà arrivé au moins une fois. Ces minutes de sommeil en moins, quel gâchis !!

Ce phénomène est en fait un signal positif de notre organisme, qui veut juste nous éviter un réveil trop violent.

Notre horloge circadienne interne se règle sur notre rythme quotidien. Lorsque nous allons au lit et nous nous réveillons à la même heure, l’organisme produit une protéine : la PER, qui nous prépare au réveil environ une heure avant la sonnerie. Pour nous aider à sortir du lit, la protéine PER stimule la production de l’hormone du stress, le cortisol, très utile pour terminer la phase de sommeil profond.

Ne pas changer ses habitudes le week-end
Le sommeil s’allège peu à peu, jusqu’à l’ouverture des yeux. Émerger peu avant son réveil est donc le signe que l’on a fait une nuit complète, et qu’il est effectivement temps de commencer la journée.

A l’inverse, ne pas se réveiller avant l’heure programmée serait un signe de manque de sommeil ou d’un rythme de vie trop irrégulier.

C’est pourquoi, se coucher et se réveiller à peu près à la même heure en semaine et en week-end est excellent pour notre organisme et notre qualité de sommeil.

La recette du Nutella a été (légèrement) modifiée

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Quelle honte ! Sacrilège ! #nutellagate…Voici ce qu’on a pu lire ces derniers jours sur les réseaux sociaux après les révélations d’une association allemande de consommateurs.

Au début du mois, celle-ci remarque que la pâte à tartiner semble plus claire. En regardant l’étiquette de plus près, la part de lait en poudre écrémé a augmenté !

Cette évolution pourrait s’expliquer par la volonté de l’entreprise italienne de réduire les coûts de production, en faisant baisser la dose de cacao contenu dans la pâte.

Le groupe Ferrero s’explique
Des révélations qui font l’effet d’une bombe chez les consommateurs, tant attachés à ce produit. La semaine dernière, l’entreprise s’est justifiée dans un communiqué : « concrètement en France, la quantité de noisettes, cacao, sucre et huile de palme reste inchangée. Les ajustements réalisés sont les suivants: substitution du lactosérum en poudre par une quantité équivalente (2,1g /100g du produit total) de lait écrémé en poudre (passant ainsi de 6,6% à 8,7% du produit total). Cela nous permet d’améliorer encore davantage la qualité globale du lait contenu dans Nutella et d’assurer par ailleurs une meilleure stabilité dans le temps de son goût. Rien d’autre n’a été modifié ».

Ouf, nous voilà rassurés !

La sécu vous rembourse 150 euros pour arrêter de fumer

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

La 2ème édition de l’opération « mois sans tabac » a débuté le 1er novembre dernier.

Les fumeurs sont encouragés à arrêter de fumer durant 30 jours afin de sortir définitivement de cette dépendance. En plus des kits d’aide distribués notamment dans les pharmacies, l’assurance maladie rembourse les substituts à la nicotine. Encore peu de personnes le savent mais depuis le 1er novembre 2016, le montant des remboursements des patchs, gommes, inhalateurs, comprimés à sucer ou à dissoudre, est passé de 50 à 150 euros. Un montant qui incite à franchir le pas pour arrêter la cigarette. Selon Ameli.fr, au 1er trimestre 2017, plus de 102 000 personnes avaient utilisé ce forfait.

Une hausse progressive des prix à partir du 13 novembre
Les professionnels de la santé rappellent également que Délaisser la cigarette permettrait de réduire de 50% le risque d’être victime d’un infarctus. Sans parler des économies réalisées…Initialement prévue le 6 novembre, la hausse des prix du tabac s’enclenchera à partir du 13 novembre. Le gouvernement veut faire passer le prix de base du paquet de cigarettes autour des 7,10 euros d’ici la fin de l’année.

Alcool et langues étrangères font bon ménage (selon une étude)

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Si vous avez du mal à vous exprimer dans une autre langue que la vôtre, voici peut-être la solution.

Selon une étude relayée par le très sérieux magazine « Time », des chercheurs anglais et néerlandais ont étudié les effets de la consommation d’alcool sur la pratique des langues étrangères. Résultat : boire (un peu) d’alcool nous aiderait à converser plus facilement avec une personne étrangère.

Boire avec modération
Les chercheurs ont soumis 50 volontaires allemands à un test : la première moitié devait s’entretenir avec un Néerlandais pendant deux minutes en ayant bu un verre d’eau. L’autre moitié devait faire de même, en ayant bu un verre d’alcool. Résultat : ce sont les volontaires ayant bu de l’alcool qui ont été le mieux notés par leurs interlocuteurs. Ces derniers les ont trouvés plus fluides dans leur conversation, avec notamment une meilleure prononciation des mots.

En revanche, une trop grande quantité d’alcool aurait l’effet inverse : discours plus let et plus confus.

Pour les scientifiques, il est donc possible qu’une petite dose d’alcool aide à réduire « l’anxiété du langage ».

Les auteurs de l’étude relativisent cependant ces résultats. Puisque « les participants savaient ce qu’ils consommaient », il est impossible de déterminer s’il s’agit « d’un effet biologique de la consommation d’alcool ou d’un effet psychologique. »

Un problème avec votre opérateur téléphonique ? Alertez l’Arcep !

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Nous sommes nombreuses et nombreux à rencontrer des problèmes avec les opérateurs fixes, mobiles, Internet, de courrier et de colis. L’autorité de régulation des communications électronique et des postes vient de lancer un site : www.jalerte.arcep.fr qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs (mobile et internet). On a vérifié et tous les opérateurs y figurent (métropole et outre-mer). Pour ceux qui l’ignoreraient l’Arcep, c’est le gendarme des télécoms.

Pas de plaintes officielles
La plateforme est ouverte aux particuliers, mais aussi aux entreprises et collectivités.

Une fois la plainte enregistrée, l’Arcep proposera différents conseils sur les recours possibles.

Le site ne fait néanmoins pas office de signalement officiel.

Pour l’Arcep, c’est également un outil de plus pour améliorer la connaissance du réseau en temps réel. L’occasion de constater de l’ampleur d’un problème au niveau national ou régional… Et forcer les opérateurs à réagir.

L’Autorité des télécoms reçoit 7 000 plaintes de consommateurs par an, tandis que 20 000 sont adressées aux associations de consommateurs comme l’UFC-Que Choisir, l’INC et au Médiateur des Télécoms, et 10 000 à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Erasmus a 30 ans

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Le week-end dernier, le programme qui permet aux étudiants de changer de pays le temps de leur cursus, a fêté ses 30 ans.

Le programme European action scheme for the mobility of university students (abrégé en ERASMUS) fut créé en 1987 à l’initiative du Président de la Commission Européenne, Jacques Delors qui y a vu une occasion unique de développer le sentiment européen chez les jeunes étudiants. Depuis cette date, près d’un million de Français, y compris des guadeloupéens ont pu profiter de ce programme. Au fil des ans, devant la montée du chômage des jeunes et des moins qualifiés, le champ du programme s’est élargi.

Un programme qui a évolué
Erasmus, devenu Erasmus +, concerne désormais les enseignants, les apprentis, les élèves des lycées professionnels, les chômeurs. Il s’est ouvert à des pays hors de l’Union. Les universités et les écoles négocient directement des conventions avec des établissements d’autres pays. Elles gèrent leurs étudiants qui partent.

Aujourd’hui, 33 pays font partie du système. La France reste cependant le pays qui envoie le plus d’étudiants en séjour hors de ses frontières. Elle n’est en revanche qu’en quatrième position sur la liste des pays d’accueil. L’Espagne, l’Allemagne et le Royaume-Uni sont en tête dans ce domaine. L’Italie est cinquième.

Pour plus d’informations : http://info.erasmusplus.fr/

AOL Instant Messenger va cesser de fonctionner

Dans la rubrique Le saviez-vous ?

Si vous avez découvert Internet dans les années 90, les forfaits à l’heure, le modem 56 K et les déconnexions intempestives, alors vous avez certainement connu « AIM » (AOL Instant Messenger). Souvenez-vous, tous les jours, c’était la ruée devant les ordinateurs personnels pour discuter avec ses amis. A l’époque (en 1997), il n’y avait pas encore Facebook, Twitter, Snapchat et consorts.

Mais face aux services de messagerie tels que messenger ou whatsapp, la première messagerie du genre va fermer ses portes le 15 décembre prochain. Difficile en effet pour AOL (Oath aujourd’hui) de rivaliser avec ses géants du net. AIM fait figure de dinosaure pour sa part avec des fonctions donnant l’impression de sortir tout droit d’un autre siècle et plus personne ne demande à ses amis s’ils possèdent encore un compte sur cette plateforme !

Les adresses email toujours en fonctionnement

Ce n’est donc plus la peine d’essayer de le télécharger, car il ne sera plus disponible sur les serveurs de son éditeur.

Toutefois, ceux qui souhaitent récupérer les historiques de discussions ou même les images échangées avec leurs amis peuvent le faire manuellement avant cette date butoir.

AOL précise par ailleurs que les adresses email @aim.com continueront de fonctionner.

Selon la presse spécialisée, AIM n’était plus utilisée régulièrement que par moins de 10 millions de personnes.

Aller en Haut