Category archive

Hi-Tech

Une nouvelle balise pour suivre les sportifs à la trace

Dans la rubrique Hi-Tech

Voilà une innovation qui va en rassurer plus dun. Des treks de plusieurs jours dans la montagne sans avoir de nouvelles des proches ? Fini linquiétude. Une start-up toulousaine, dont les fondateurs sont passionnés de trails et de randonnées VTT, vient de créer une mini balise GPS baptisée Capturs qui permet de suivre en temps réel celui qui la porte. Pratique pour suivre en live les courses.

Fonctionne sans réseau
Et contrairement aux applications mobiles du même genre, Capturs, un petit tracker de 50 grammes, peut émettre partout grâce à la technologie SigFox présente dans la quasi-totalité du territoire (depuis 2016 dans les Antilles). Pas besoin donc de Wi-Fi ou de réseau 4G. La balise alerte directement les proches en cas de problème. D’autant que quelque soit les conditions météorologiques, la batterie a une durée de vie d’un mois, ce qui laisse le temps aux secours de géolocaliser la personne en cas de problème.

Disponible sur www.capturs.com au prix de 199 euros. En rupture de stock pour le moment mais vous pouvez vous inscrire à la newsletter pour connaître le prochain réassort.

Une poupée et un robot connectés retirés de la vente

Dans la rubrique Hi-Tech

Attention à la folie des jouets connectés pour Noël. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) vient d’annoncer la mise en demeure d’un fabriquant chinois (Genesis Industries Limited) à cause de sa poupée My Friend Cayla et de son robot I-Que. L’action de la CNIL fait suite à une plainte de l’UFC Que Choisir en 2016 qui pointait du doigt ces deux jouets 2.0.

Équipée d’un haut parleur et d’un microphone pour écouter des questions, la poupée transmet des données audio à une application sur un appareil mobile. Une conversation de l’audio en texte permet alors de rechercher des réponses en ligne. Ainsi l’enfant peut questionner son jouet sur des sujets tels que les mathématiques, les calculs ou encore la météo.
Plusieurs chercheurs en sécurité ont estimé que la poupée était facilement piratable et qu’une personne malveillante aurait pu entrer directement en contact avec l’enfant ou espionner son entourage en mode Bluetooth, et ce jusqu’à 9 mètres de distance. Le robot I-Que propose des jeux interactifs sur le même système, avec les mêmes risques.
L’Allemagne a décidé d’interdire sa vente l’an dernier. La CNIL vient à son tour de constater un défaut de sécurité.
« Une personne située à 9 mètres des jouets à l’extérieur d’un bâtiment peut connecter (ou appairer) un téléphone mobile aux jouets grâce au standard de communication Bluetooth sans avoir à s’authentifier (par exemple, avec un code PIN ou un bouton sur le jouet) « , écrit notamment la CNIL.

Genesis Industries Limited a deux mois pour régler les problèmes soulevés et se mettre en conformité avec la législation française pour la protection des données personnelles. En tout cas, d’ici Noël, le délai semble bien court…

Innovation: les montres hybrides envahissent nos poignets

Dans la rubrique Hi-Tech

Moins complètes mais plus endurantes que les montres “connectées”, les hybrides gagnent du terrain et séduisent un public beaucoup plus large. Explications.

Horlogers 2.0. Après les montres connectées sous IOS ou Android, voici les montres hybrides qui se lancent à l’assaut de nos poignets. Elles aussi sont connectées à un Smartphone par le biais d’une application mais ont des fonctionnalités propres. De nombreuses marques, comme les Suédois de Kronaby ou le groupe Fossil se démarquent.

Ici, on revient aux classiques mais en alliant la technologie. L’hybride propose des modèles luxe, vintage, en cuir et discrètes avec la plupart du temps un double cadran analogique : le premier pour indiquer l’heure, le second pour une liaison avec le Smartphone, notamment pour relayer le pourcentage de l’activité réalisée à travers notre application. Une nouveauté sur ces modèles : la possibilité de personnaliser les boutons qui se trouvent sur le côté du cadran. Un beau compromis entre passé et futur…

IPhone X : un masque en 3D déjoue la reconnaissance faciale

Dans la rubrique Hi-Tech

La nouvelle sécurité d’Apple vient de recevoir un coup de massue. Une société vietnamienne a réussi à déverrouiller un IPhone X en piratant Face ID, le nouveau système de reconnaissance faciale du géant du Smartphone.

C’est un masque imprimé en 3D, qui a coûté 150 dollars, qui chamboule le monde de la téléphonie. Le journal “Les Échos” rapporte que Bkav, une société vietnamienne spécialisée en cybersécurité a créé un masque avec l’aide d’une imprimante 3D – classique – et d’un nez en silicone déjouant ainsi le Face ID, le système de sécurité d’Apple le plus développé de son histoire.

“Une chance sur un million” disait Apple
Sorti il y a quelques semaines seulement, l’IPhone X est doté de différents capteurs, d’un projecteur de points et d’une caméra infrarouge permettant de cartographier le visage d’une personne. Cette reconnaissance faciale permet aux utilisateurs de déverrouiller l’appareil et de faire des achats via Apple Play.

Les équipes de Bkav ont ainsi fabriqué un visage imitant celui de leur vice-président réalisé à partir de photographies du propriétaire. Les ingénieurs expliquent que “la reconnaissance faciale n’est pas une technologie suffisamment mature pour être infaillible”. Selon d’autres médias, un Américain de dix ans aurait lui aussi réussi à déverrouiller l’IPhone X de sa mère, la ressemblance étant trompeuse…

Apple assurait quant à lui qu’il n’existait qu’une chance sur un million pour qu’une autre personne puisse s’identifier grâce à Face ID sur le téléphone d’un utilisateur. Une faille qui, si elle est avérée; remettrait en question la politique de sécurité du géant du Smartphone.

En 2013 déjà, des hackers allemands avaient réussi à contourner le système de déverrouillage digital d’Apple, 48 heures seulement après la sortie de l’IPhone 5.

Vous êtes passés chez Sosh ?

Dans la rubrique Hi-Tech

La marque considérée comme le « low cost » du géant Orange vient d’arriver dans les Antilles-Guyane. Il suffit de se rendre sur le site www. soshcaraibe.fr et de choisir son forfait mobile.

Sosh vient ainsi concurrencer le marché de SFR et Digicel, mais vient surtout se positionner sur le marché avant l’arrivée de Free Mobile Caraïbes. Une aubaine pour les utilisateurs qui se verront proposer des forfaits à « bas coût ». Tout est relatif si l’on compare avec les tarifs de métropole. « Nous sommes sur un marché spécifique avec ses contraintes, annonce Thierry Kergall, le directeur d’Orange Antilles-Guyane. A ce jour, nous ne pouvons pas faire mieux en matière de grille tarifaire. Mais les prix vont évoluer dans le temps et en fonction des besoins. » Notons qu’en avril 2016 l’INSEE déplorait que « les ménages d’outre-mer n’ont pas bénéficié […] du développement des offres de forfaits low cost et de la baisse des prix qui a suivi ». Pire encore : « les écarts de prix concernant les services de téléphonie mobile ont augmenté entre 2010 et 2015 ». En 2015, les prix étaient 20 % plus chers à La Réunion. Idem pour les Antilles et la Guyane, avec un écart de 60 %. Les offres ont donc été dévoilées la semaine dernière par le directeur d’Orange Antilles-Guyane. “Nous avons été les premiers à lancer la 3G+ en 2009 et encore les premiers à lancer la 4G/4G+ en 2016. Et nous continuons encore aujourd’hui en lançant Sosh, une marque 100% digitale, simple, pour tous et sans engagement”, a-t-il notamment expliqué.

Condition importante pour s’abonner chez Sosh, votre carte SIM doit être compatible avec la 4G.

Trois forfaits à partir de 4,99 euros par mois
Comme au début de Sosh en métropole en 2011, Sosh Caraïbe propose trois forfaits sans engagement avec SMS/MMS illimités en local et depuis la zone Europe:

-une offre d’entrée de gamme avec 1h de communication et 50Mo d’internet, où vous avez la possibilité de choisir la version de votre forfait en mode “bloquée” (mais rechargeable) ou “non bloquée” (en hors forfait : ajouter 0,05€/Mo).

-une offre milieu de gamme avec appels illimités et 1Go pour les utilisateurs occasionnels,

-une offre haut de gamme avec les appels illimités et 10Go (En débit réduit au-delà du forfait) pour les utilisateurs réguliers.

Notez que la carte SIM est facturée quant à elle à 10€. Quant à l’assistance Sosh, elle sera fera via le site internet et les réseaux sociaux. “La marque 100% digitale accompagne tous ses clients sur Facebook, Twitter, sur l’application MySosh Caraïbe et sur soshcaraibe.fr où des webconseillers seront disponibles de 8h à 20h, 6j/7 pour tchater. La communauté pourra aussi échanger sur le forum d’entre-aide”, rappelle le directeur.

L’Intelligence Artificielle dans des poubelles pour aider au recyclage

Dans la rubrique Hi-Tech

Pour certains, le tri sélectif peut être un véritable casse-tête. Ainsi, une société britannique a eu la bonne idée de mettre au point des poubelles intelligentes pour nous assister dans cette tâche et faire en sorte que le recyclage devienne un automatisme pour tous…

C’est l’entreprise Cambridge Development qui, après avoir constaté que le taux de recyclage était extrêmement bas aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, a décidé d’aider les consommateurs dans la gestion de leurs déchets.

McDonalds déjà intéressé
Ainsi, des machines équipées de capteurs capables de reconnaître les matières et de les diriger au bon emplacement ont été créés. Ces machines intelligentes devraient également être capables, à terme, de détecter et de classifier de nouveaux matériaux. Si d’autres chercheurs avaient déjà évoqués cette petite révolution, Cambrige Development est pourtant la seule dont le projet pourrait être commercialisé à grande échelle. Des fast-foods comme le géant McDonalds sont a priori séduits même si aucune date de sortie de ces robots poubelles n’a été fixée. Une application Smartphone devrait suivre avec des points pour les utilisateurs assidus. Une bonne idée pour sensibiliser encore et toujours le grand public et faire que les entreprises deviennent plus “vertes”.

Partagez votre écran via le nouveau bouton du Facebook Live

Dans la rubrique Hi-Tech

Cest tout nouveau et seuls les geek bien avertis lauront remarqué : lapplication Facebook Live vient dintégrer un nouveau dispositif de partage d’écran. Les utilisateurs pouvaient déjà partager la vidéo capturée par leur webcam ou par leur écran. Mais la manipulation était un peu complexe : il fallait utiliser un logiciel Open Source baptisé Open Broascaster Software (OBS pour les intimes). Ce logiciel permettait en effet de faciliter le partage de son écran en streaming sur Facebook Live.

Les équipes de Mark Zuckenberg ont donc planché et ont décidé que les utilisateurs sauteraient cette étape puisque Facebook Live vient d’intégrer cette fonctionalité.

Pratique pour les jeux vidéo et les tutoriels
En effet, un nouveau bouton est apparu lorsque l’application est lancée (uniquement sur PC via Google Chrome pour l’instant). A droite de la fenêtre, lors de la configuration du Live, vous pouvez désormais choisir la camera, le microphone et donc l’écran. Cette fonctionnalité est notamment utilisée dans les diffusions des jeux vidéo et les fameux tutos qui cartonnent ces derniers temps sur les réseaux sociaux. Vidéo en direct et partage instantané des écrans, de la magie on vous dit…

Le premier vinyle connecté est né

Dans la rubrique Hi-Tech

Dévoilé récemment au Festival Son et Image de Paris, le premier disque vinyle connecté arrive bientôt sur nos platines.

C’est une start-up de Clermont-Ferrand avec l’appui d’un presseur de disques français (MPO), qui veut révolutionner le monde de la musique et l’industrie du disque. Rien que ça !

Le concept de ce petit bijou est pourtant simple : il intègre une puce dans son microsillon au centre du 33 tours qui permet de connecter le vinyle au Smartphone et d’entrer dans l’univers de l’artiste.

On peut ainsi télécharger dans son téléphone tous les titres du vinyle en haute définition et sans surcoût. On peut également avoir accès aux actus de l’artiste, aux vidéos, aux clips, aux dates de tournée…

Wax Tailor est précurseur mondial
Vendu 25 euros (soit 5 euros seulement de plus d’une édition classique), ce nouvel outil devrait séduire les mélomanes. Pour l’heure, seul Wax Tailor expérimente le projet mais il devrait être suivi par beaucoup d’autres à l’heure où le vinyle est en plein essor et où il représente 7% du marché de la musique dans le monde.

A noter que sous Android, le disque est automatiquement détecté. Sous IOS, il faut lancer l’application « Revive » pour effectuer la manipulation.

Le frigo intelligent bientôt dans notre salon

Dans la rubrique Hi-Tech

Lors de l’IFA 2017, le grand salon européen des produits high-tech, les visiteurs ont pu découvrir de nombreuses inventions. Panasonic a fait fort en présentant son frigo intelligent.

Son nom : le Roving Mini Fridge. Il suffit que vous l’appeliez pour qu’il vous apporte votre boisson ou votre en-cas directement dans votre canapé. Parfait pour les flemmards…

Grâce à ses quatre roues, le réfrigérateur du futur est capable de se déplacer de façon autonome. Équipé de nombreux capteurs, il parvient à reconnaître son environnement, à éviter les obstacles et même à entendre les requêtes de son propriétaire grâce à la commande vocale ! 

Une arrivée sur le marché d’ici cinq ans
Comment être sûr qu’il prenne bien le jus de goyave plutôt que la brique de lait ? D’autres capteurs, installés à l’intérieur, lui permettent de reconnaître les différents produits. Ainsi, Roving Mini Fridge peut proposer des repas et les boissons qui les accompagnent. Et ce n’est pas fini… Grâce à son chariot embarqué, le robot pourra également débarrasser la vaisselle sale et l’amener directement dans la cuisine.

Un peu de patience tout de même, Panasonic assure que le projet est encore au stade de prototype et ne devrait arriver sur le marché que d’ici cinq ans. En attendant, on se lève de son canapé et on s’active, c’est aussi bon pour la santé…

Un Smartphone anti-moustique

Dans la rubrique Hi-Tech

Comme on est toujours accroché à notre téléphone, il faut bien qu’il devienne de plus en plus indispensable. Et qu’est ce qui nous suit partout ces temps-ci en plus du téléphone ? Le spray anti-moustique bien sûr… Alors le groupe coréen LG a pensé à notre peau et a récemment présenté en Inde un Smartphone censé repousser les moustiques.

Le K7i pourra désormais se doter d’une coque avec haut-parleur capable de créer des ultrasons (d’une fréquence supérieure à 30 000 Hz) censés éloigner ces maudits insectes. Rassurez-vous ces sons sont inaudibles pour les humains. De nombreux accessoires (électroménagers ou applications) utilisent déjà cette technique mais il s’avère qu’elle est souvent très critiquée. Une étude américaine démontre que ces ultrasons au lieu de faire fuir les moustiques, feraient fuir les animaux de compagnie…

Si vous voulez toutefois tenter, le K7i est vendu un peu plus de 100 euros. Écran 5 pouces, 2Go de RAM, 16 Go de stockage, Android 6.0, 8Mpx pour les photos et une batterie de 2500 mAh.

Aller en Haut