Category archive

Le coin bouquin

5 à dîner

Dans la rubrique Le coin bouquin

Sous un flamboyant, à la tombée de la nuit, Henri l’anoli, Bèbère le cabri, Ti Louis le chat, Frédo le guimbo et Polo le racoon se disputent :

« Moioii, dit Bèbère, je sais préparer les meilleeuures salades !

-Et moi, je sais bien faire les douceurs, dit Frédo.

-C’est facile à réaliser tout ça ! dit Ti Louis, moi je sais cuisiner toutes sortes de viandes. »

Afin de se départager, ils organisent le concours du meilleur dîner ! Mais qui sera le gagnant ? Une joyeuse histoire bilingue (créole-français), mais aussi un ouvrage pédagogique que parents et enseignants pourront s’approprier. Autour de l’ouvrage, des activités et des ressources pédagogiques sont également mis en ligne sur https://univers-merveilleux-des-antilles.com.

5 à dîner, Christiana et Sandrine Benjamin, illustrations de Suga, Éditions Nestor, novembre 2017

Petit Guerrier pour la Paix – 
Les luttes amérindiennes racontées à la jeunesse (et à tous les curieux)

Dans la rubrique Le coin bouquin

Sous la forme d’un jeu de questions-réponses, Alexis Tiouka et Hélène Ferrarini racontent les luttes de ces peuples amérindiens de Guyane depuis les années 1980. Du grand rassemblement, en 1984, aux revendications pour la terre, puis aux négociations internationales, quatre décennies de luttes ont façonné le mouvement autochtone guyanais. Alexis Tiouka, originaire du village kali’na d’Awala-Yalimapo, berceau du mouvement autochtone de Guyane, a d’ailleurs participé à ces luttes. Aujourd’hui, il est juriste et spécialiste du droit autochtone.

Petit Guerrier pour la Paix – 
Les luttes amérindiennes racontées à la jeunesse (et à tous les curieux), Hélène Ferrarini et Alexis Tiouka, Ibis Rouge Éditions, novembre 2017

Tonbé Lévé, « Bonne voyage » d’imaginaire créole

Dans la rubrique Le coin bouquin

« Je me suis régulièrement posé cette question : comment nous dire ? Comment véhiculer, par l’écriture, le vocabulaire de notre imaginaire créole ? », s’interroge Rudy Rabathaly, l’auteur. En réponse, il s’empare des voyageurs de Tonbé-Lévé, en autobus, taxicos, cars, ou dans « les grands lotobis » des TCSP : « J’ai choisi l’univers clos des transports en commun comme transport, aussi, d’une langue de dits et de non dits. Quoi de plus pertinent que raconter les gens dans leur vécu quotidien ? » Journaliste de profession, il y présente une sélection de ses textes, publiés dans France-Antilles, sur ces « sans-voitures ». Mais également des écrits d’auteurs caribéens (Anique Sylvestre, Charles-Henri Fargues, Derek Walcott et Alexandre Alaric, agrémentés d’illustrations de François Gabourg) sur ces personnes qui, consciemment ou inconsciemment, se vivent (et que les autres vivent) comme les handicapés du transport. Ils sont, pourtant, les derniers garants du « bonne voyaj d’imaginaire créole », des acteurs et ses témoins de ces traversées, en aller-retour, de nos vécus d’hier et d’aujourd’hui.

Tous les personnages sont vrais, les faits, véritables.

Tonbé Lévé « Bonne voyage » d’imaginaire créole, Rudy Rabathaly, Caraïbéditions, 2017

 

Plantes créoles anti-âge

Dans la rubrique Le coin bouquin

Jean-Louis Longuefosse est pharmacien hospitalier et chef de service au centre hospitalier de Colson au Lamentin, en Martinique. Ce passionné de plantes médicinales créoles nous a déjà livré ses connaissances dans plusieurs ouvrages. Il nous revient, cette fois, avec un guide pratique spécifique anti-âge. À travers les plantes et l’alimentation, ce spécialiste met à notre disposition « Un véritable arsenal, accessible, économique et simple à utiliser, pour garder notre vitalité et protéger notre corps des dysfonctionnements physiologiques responsables du vieillissement. » Tous les inconvénients liés au vieillissement sont passés au crible : concentration et mémoire, vitalité et libido, vue, peau et cheveux, prise de poids, arthrose, sommeil, prostate, maladies cardiovasculaires, etc. Un véritable repère de plantes créoles adaptées, doté de multiples conseils, et d’indications, afin de les utiliser sans risque.

Plantes créoles anti-âge, Jean-Louis Longuefosse, éditions Orphie, 2017.

Cent ans de poésie en Guadeloupe : Une anthologie 1911-2017

Dans la rubrique Le coin bouquin

Un ouvrage de recherche titanesque sur la poésie guadeloupéenne de 1911 à nos jours, avec ses 198 pages, 105 textes et 27 poètes présentés !  « La raison principale en était la dispersion des ouvrages à consulter : plus d’une centaine au total. Or assez peu étaient disponibles en Guadeloupe. D’où le recours à l’emprunt dans des bibliothèques universitaires de France hexagonale (dans ce cas, le livre traversait l’Atlantique !), à l’achat parfois chez des libraires spécialisés, ou encore à des consultations à la Bibliothèque nationale de France, à Paris. », en témoigne Gérard Lamoureux, l’auteur et délégué général du Festival des Outre-Mer. Pour chaque auteur, une notice biobibliographique, plusieurs pages de poèmes, des notes sur les faits historiques, les personnages cités, etc. En fin d’ouvrage, un glossaire des termes rares ou créoles pour faciliter la lecture : une bible poétique de la Guadeloupe !

Cent ans de poésie en Guadeloupe : Une anthologie 1911-2017, Gérard Lamoureux, éditions Long Cours, octobre 2017

Tuez le député !

Dans la rubrique Le coin bouquin

Pourquoi le crash du Boeing 707 d’Air France en 1962 sur les collines de Deshaies a t-il été classé « secret défense » ? Durant 50 ans ? Sous le voile de la « Raison d’état » ? Est-ce réellement un hasard si des indépendantistes guadeloupéens et martiniquais y ont trouvé la mort ? Ainsi qu’un député guyanais ? Fred Le Breton s’empare de ces faits réels, afin de retracer les 6 derniers mois, en particulier, de ce dernier dans un thriller, Tuez le député ! Finalement, accident ou attentat ? Une question à laquelle il répondra ce vendredi 10 novembre autour d’une rencontre-débat, à 18 h 00, à la bibliothèque municipale de Pointe-Noire.

Tuez le député !, Fred Le Breton, aux éditions Nestor.

L’histoire d’une vie

Dans la rubrique Le coin bouquin

Ce samedi 04 novembre, Christian Descoteaux sera en séance de dédicaces de 13 h 30 à 15 h 30 pour son ouvrage autobiographique L’histoire d’une vie.

Tour à tour peintre, maçon, artiste-musicien, il nous invite à le suivre à travers ses péripéties. L’auteur souligne sa ténacité, la richesse de sa vie spirituelle, et sa détermination face aux épreuves. Des qualités qui lui a permis de dépasser, par exemple, son enfance malheureuse. Une confidence toute en émotions pour cet homme qui a su se construire.

L’histoire d’une vie, Christian Descoteaux, aux éditions Nestor.

San kont pa ni kontè

Dans la rubrique Le coin bouquin

Après Le grand maître de la Savane, Marie-Josette Meril et Patrick Boisseval nous reviennent avec un recueil de contes animalier, San kont pa ni kontè. Les enfants y appréhenderont un imaginaire peuplé d’animaux domestiques et d’insectes.

Un outil qui leur permettra de connaître le comportement de ces derniers, de les apprécier et de les respecter. Les auteurs, tous deux animateurs et poètes, laissent filtrer, à travers cet ouvrage, leur passion pour la vie, la nature et la Guadeloupe ! « Je porte ma modeste contribution au bonheur de ceux qui m’entourent, en leur permettant de voyager dans un monde féerique. », s’inscrit Patrick Boisseval, également formateur et surtout « artiste dans l’âme ».

San kont pa ni kontè, Marie-Josette Meril et Patrick Boisseval aux éditions Nestor.

La cuisine antillaise de ma grand-mère

Dans la rubrique Le coin bouquin

Près de 400 recettes « faciles et bonnes, héritées de ma grand-mère, gouvernante pendant longtemps dans une famille aux États-Unis. », révèle l’auteur, Myriam Lother. Avant son décès, celle-ci lui lègue son précieux cahier de recettes de cuisines. Sa petite-fille le complètera grâce à ses études à l’École hôtelière de Paris Médéric. Un partenariat qui insuffle ce voyage culinaire bien de chez nous, avec des plats traditionnels tels que les dombrés et lambis, le gratin de bananes jaunes ou de patates douces, etc. Mais aussi d’autres saveurs tels que la salade de langoustine à l’infusion de citronnelle, la choucroute de papaye verte, les brochettes de noix de Saint-Jacques à la vanille, les petits délices soufflés…

La Cuisine Antillaise de ma Grand-Mère, Myriam Lother, éditions Orphie, 2017.

Le nouveau polar : La roche empoisonnée

Dans la rubrique Le coin bouquin

Avez-vous vu Le gang des Antillais  de Jean-Claude Barny ? Ce film, tiré d’un roman et d’une histoire vraie, c’est le Martiniquais Loïc Lery, qui en est l’auteur. L’écrivain revient, cette fois, avec un polar, La roche empoisonnée, qui se déroule aux Antilles, dans le milieu de la drogue, et plus précisément du crack. L’ouvrage nous entraîne, à travers l’histoire d’Angela, dans le quotidien de la commune de Sainte-Marie, en Martinique, « où l’innocence de la jeune Angela, sa joie de vivre, son devenir possible, vont se retrouver confrontés aux forces du mal-être, du mal-vivre, du non-vivre, qui ont livré tant d’âmes sensibles aux félicités létales de la drogue. », écrit, en préface Patrick Chamoiseau. Un roman policier alerte, sans concessions et sans fioritures.

La roche empoisonnée, Caraïbéditions

Aller en Haut